Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


Les nouvelles aventures de Fairy Tail : la princesse au bois rêvant

Usagi-chan

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [R] Résumé : Le futur est-il vraiment déjà écrit, et notre destin tout tracé ? Nous, on n’y croit pas une seule seconde ! Nous sommes des mages de Fairy Tail, et notre avenir, il n’y a que nous qui puissions en décider ! Si tu n’aimes pas ce que tu vois, alors lève-toi et bats-toi pour que demain existe !

Disclaimer : La plupart des personnages ainsi que l'univers appartiennent à Hiro Mashima. Les personnages qui ne font pas partie de Fairy Tail sont à moi.


Chapitres : 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 .
Chapitre 6 :: CHAPITRE 5 : Ca y est on est parti ! … Juvia, Je suis de tout cœur avec toi !


Ils avaient dû se poser avant d’arriver en vue de la forêt et continuer à pied. Le jeune homme ne pouvait plus les porter sur une trop longue distance. Il avait perdu une grande partie de sa force magique lors de son dernier combat. C’était la spécialité de son adversaire. Il aurait dû récupérer depuis le temps, mais quelque chose l’en empêchait. C’était un problème qu’il devrait vite régler, il devait être en mesure de se battre s’il voulait la sauver. Et il le voulait. Plus que tout, même contre sa volonté. Il n’envisageait pas sa vie s’il ne pouvait pas voir son sourire rayonnant tous les jours. Son vrai sourire, pas le sourire forcée qu’elle avait eu depuis que ce fumier l’avait rejetée. Quand il le reverrait, il lui règlerait son compte et alors les choses s’arrangeraient. Forcément.
Il sortit de sa rêverie lorsqu’il sentit un trouble dans le vent. Ils étaient à une cinquantaine de mètres de l’orée du bois. Quelque chose n’allait pas, ils n’étaient pas seuls. Pourtant, cette sensation lui était familière, il connaissait ce parfum d’herbe fraîche, de nature. « Oh merde ! Non ! »

- Hey Chuu ! Fais gaffe !

Mais il était trop tard. Embarrassé par la fillette qu’il transportait, son compagnon ne put éviter la solide liane qui vint le ligoter, le serrant à l’en étouffer. Il lâcha la jeune Dragon Slayer pour répliquer, mais il ne réussit pas à localiser son assaillant.

- Shin, bouge-toi, prends la gamine et enfuis-toi ! hurla-t-il, à l’adresse du jeune homme, mais celui-ci semblait tétanisé.

Le lien se resserrait autour de sa poitrine et de son cou, respirer devenait vraiment ardu. Il leva les yeux et vit la silhouette qui s’approchait, les longs cheveux roux qui flottaient dans la brise légère. Puis un violent coup sur l’arrière du crâne lui fit perdre connaissance et il tomba lourdement sur le sol, libéré de ses liens.

Shin regardait la scène les yeux écarquillés d’horreur. Il ne pouvait plus bouger. Il vit son compagnon se faire assommer sans réagir. Il savait qu’elle les avait trahis, mais il n’aurait jamais pensé qu’elle les attaquerait de front. Après tout ils étaient si proches…

- Je suis déçue, lâcha la jeune fille d’une voix ennuyée en regardant le corps inerte sur le sol, je pensais que cet abruti de Chuujou valait mieux que ça ! Je ne comprends vraiment pas pourquoi toute la guilde l’encensait à ce point. Remarque, quand on sait que ces idiots se sont enfuis et vous ont abandonnés si facilement, plus rien n’est étonnant. Vous n’avez vraiment pas de chance ces temps-si, non seulement nous avons la même cible, mais en plus je suis certaine de l’endroit où vous vous cachez maintenant. Enfin, vous devriez me dire merci, c’est grâce à moi si vous l’avez attrapée si facilement…

Puis elle releva les yeux et rencontra le regard horrifié de son prochain adversaire.

- Alors Shin, reprit-elle un sourire mauvais aux lèvres, tu veux qu’on s’amuse un peu tous les deux ? Tu devrais être remis de ton combat avec Yoru maintenant non ? Et je voudrais tester mes nouveaux poisons...
- Comment…
- Ai-je su ? le coupa la jeune femme. Mais enfin Shin, je l’ai vu !

…………………………………….

Le petit groupe avançait depuis plus d’une heure maintenant, en suivant la piste laissée par les ravisseurs de Wendy. Au début, ils ne parlaient pas beaucoup, inquiets pour leur amie, mais peu à peu le silence rendit la tension encore plus difficile à supporter et ils se mirent à bavarder pour évacuer, ou du moins oublier momentanément leur stress. Natsu et Happy essayaient de deviner qui pouvaient bien être les kidnappeurs. Toutes les hypothèses étaient bonnes à prendre : un autre Dragon Slayer, une guilde sombre entière à réduire en bouillie, un poisson géant… Erza menait la marche au sol et tentait de rassurer Sharuru, lui disant que Wendy était une chasseuse de dragons et que ses pouvoirs de guérison la rendaient assez importante pour que l’ennemi, quel qu’il fut, ne lui fasse pas de mal (ou du moins, c’était ce qu’elle espérait). Sharuru pestait car elle trouvait qu’ils n’allaient pas assez vite. Happy et Natsu perdaient en effet régulièrement la trace olfactive, car leurs ennemis étaient assez intelligents pour voler en zigzag, rendant leur route assez difficile à suivre. Ils notèrent cependant que le chemin qu’ils suivaient les menait globalement vers l’Est.
Lucy remarqua qu’une fois n’est pas coutume, Juvia ne collait pas Gray, ni ne le couvait des yeux. La jeune femme semblait même totalement ignorer le mage, plongée dans ses pensées. La constellationniste décida que le moment était venu d’avoir une petite conversation avec son ami (à voix basse, des fois que Juvia reviendrait dans le monde réel plus tôt que prévu).

- Alors Gray, tu lui as dit ?
- De quoi ? A qui ? lui demanda-t-il étonné, mais en baissant la voix aussi.
- A Juvia, qu’elle te plaisait ?

« Pas la peine de tourner autour du pot, je vais y aller franco, ça m’évitera de parler dans le vide. »

- QUOI ???
- Shhhhh !!! Tu veux qu’elle nous entende ? Remarque, on gagnerait du temps !

Heureusement, l’intéressée semblait être dans un autre monde et ne leur prêtait aucune attention.

- Mais de quoi tu parles, reprit Gray à voix (très) basse en évitant de regarder son amie.
- Ah ! Tu rougis ! J’ai raison alors ?
- N’importe quoi !
- Tu sais, tu lui plais à elle…
- Comment ça ?
- Comment ça, « comment ça » ? Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans la phrase « tu lui plais à elle » ? T’as bien compris quand j’ai dis qu’elle te plaisait, nan ? Bah c’est pareil. Tu lui plais, signifie tu lui plais, comme dans « tu lui plais à mort et elle se damnerait pour sortir avec toi ». C’est plus clair là ?
- QUOI ?
- Mais tu le fais exprès ma parole ! s’exclama-t-elle à voix basse en plaquant sa main sur la bouche de Gray pour l’empêcher de faire plus de bruit.

Décidément, la discrétion n’était pas son fort ! Le jeune homme continua de rougir, et ses joues se teintaient même d’une magnifique couleur violette, jusqu’à ce que Lucy se rende compte que sa main couvrait aussi son nez, l’empêchant de respirer.

- Oups, désolée, reprit-elle en le libérant.

Le jeune homme semblait sous le choc.

- Ne me dis pas que tu n’as rien remarqué, et que je t’apprends vraiment quelque chose ! continua-t-elle, pendant que son ami reprenait son souffle, les yeux dans le vague. Allo allo ? Il y a toujours quelqu’un là-dedans ? dit-elle en tapotant sur le crâne du brun.

« Zut, j’aurais peut-être dû faire preuve de plus de tact… Enfin, il est aveugle ou quoi ? »

Le jeune homme semblait recouvrer ses esprits. Il se recomposa un visage impassible et consentit enfin à regarder la constellationniste. Une lueur moqueuse apparut dans ses yeux.

- Tu lis vraiment trop de romans à l’eau de rose, Lucy. T’es bien une fille ! Désolé, mais ce genre de chose ne m’intéresse pas, et je pense que c’est la même chose pour Juvia. Franchement ! On est des mages, on n’a pas que ça à faire !
- Pourtant, elle te courait après ce matin…
- Le poison sûrement, ça nous a fait agir de façon irréfléchie. Arrête un peu, tu devrais te concentrer sur la mission plutôt.
- On ne peut rien faire pour l’instant à part suivre Natsu et Happy, alors autant régler tes problèmes avec la gente féminine en attendant d’avoir du nouveau. Et je te ferais remarquer que Juvia n’a pas été exposée au dit poison.
- J’ai pas de problème, je te dis que ça ne m’intéresse pas ! Tu fouines trop, c’est pour ça que t’as pas de copain !
- Hé !!! J’essaye juste de t’aider moi ! Pas la peine d’être désagréable !
- … Désolé, je voulais pas. Mais tu l’as cherché !

Puis, devant le regard noir de la constellationniste, il reprit :

- Ok, ok ! Excuse-moi.
- Hum… ok, à une seule condition…
- Oui je t’écoute ?

Lucy se tourna vers Gray, le regard malicieux.

- Avoue ! Elle te plait hein ?
- Ah ! Ne recommence pas !
- Hahaha !! Ok ok pardon, je rigole, mais c’est juste que t’es trop mignon quand tu rougis !
- Je rougis pas.
- Bah c’est bien imité alors.
- …
- Bon, je suppose que la conversation est close ?
- En ce qui me concerne, elle n’a jamais commencé.

Lucy soupira. Elle décida de laisser Gray tranquille pour le moment. Après tout, il était inutile de brusquer les choses, et il n’était visiblement pas prêt. Mais elle avait eu tous les renseignements dont elle avait besoin pour confirmer ses soupçons. Oui, il était définitivement attiré par la mage d’eau. Les réactions violentes du jeune homme à ses assertions en étaient la preuve, ainsi que la façon dont sa voix avait tremblé en prononçant le nom de Juvia, si peu qu’il ne s’en était sans doute lui-même pas rendu compte. Mais Lucy savait ce qu’elle cherchait, elle n’avait donc pas eu de mal à le trouver. Le fait qu’il ait évité son regard tout au long de leur conversation, sa façon de rougir aussi, pas seulement aujourd’hui, mais à chaque fois qu’il voyait Juvia ou se rendait compte qu’il s’était (encore) déshabillé et qu’elle était dans les parages. Oui, cela faisait un moment que Lucy les observait, et elle en était sure. Sans compter son comportement des plus suggestifs le matin même… La jeune fille fit bien attention cependant à ne pas penser à son propre comportement, notamment lorsque Natsu l’avait… Non, elle n’y pensait pas du tout, d’ailleurs ça n’avait aucune importance, il l’avait eue par surprise un point c’est tout. Bref, elle décida de se reconcentrer sur le cas de son ami. Si Juvia avait indéniablement un gros faible pour Gray, celui-ci n’en craquait pas moins pour elle. Même s’il ne le savait pas. Ou faisait semblant de ne pas le savoir. Elle allait devoir trouver un plan. Ooooooooh, elle était toute excitée ! Elle allait s’y mettre tout de suite d’ailleurs. Enfin, lorsqu’ils auraient retrouvé Wendy saine et sauve, pensa-t-elle, honteuse d’avoir momentanément oublié la fillette.

Pendant ce temps, Juvia était effectivement plongée dans son propre monde. « Oh mon Dieu, qu’est-ce que Juvia a fait !!! Juvia a harcelé Gray-sama, et s’est conduite de façon ridicule ! Gray-sama est gentil, alors il a dit à Juvia qu’il ne lui en voulait pas, mais depuis il refuse de regarder Juvia en face ! Il ne pardonnera jamais à Juvia, Juvia peut dire adieu à son histoire d’amour et elle n’a plus qu’à faire vœux d’abstinence ! Parce que si Juvia ne peut pas avoir Gray-sama, personne n’aura Juvia ! Pour se faire pardonner, Juvia doit trouver un plan pour prouver à Gray-sama que les sentiments qu’elle a pour lui son sincère et que son amour vaut mieux que cela, et qu’elle n’est pas qu’une obsédée comme son comportement laisse à le croire ! Alors peut-être que Gray-sama pardonnera à Juvia et qu’il voudra l’embrasser encore… Haa… Les lèvres de Gray-sama, elles étaient si douces, et sucrées et… KYAAAAAAAAAA »
Juvia s’arrêta brusquement de marcher, et en proie à un saignement de nez phénoménal, s’évanouit. Lucy et Gray marchaient derrière elle, et ce dernier se précipita pour la rattraper avant qu’elle ne tombe.

- Oi ! Qu’est-ce qu’il y a ? Réveilles-toi ! Lucy, elle saigne !

Mais Lucy ne vint pas l’aider. Gray releva la tête pour voir ce qui retenait la jeune fille, commençant à redouter une attaque surprise. Ce qu’il vit le laissa perplexe. Lucy était pliée en deux et riait aux éclats. Elle riait si fort que les larmes coulaient de ses yeux et roulaient sur ses joues. Elle se mordit l’intérieur de la joue pour contenir son hilarité et s’approcha pour aider le jeune homme. A ce moment, Juvia ouvrit les yeux, et la première chose qu’elle vit fut le visage de Gray, penché au dessus d’elle.

- Hé, ça va ? lui demanda-t-il.

Son t-shirt avait de nouveau miraculeusement disparu.

- G…Gray-sa… KYAAAAAAAAAA !!!! Juvia n’est vraiment qu’une obsédée !!

C’en était trop pour la jeune fille. Eblouie, son saignement de nez reprit de plus belle et elle reperdit conscience. Lucy ne put se retenir devant l’air ahuri qu’affichait Gray, et elle éclata de rire à nouveau. Le jeune homme secouait doucement Juvia pour la réveiller, en évitant soigneusement de faire le lien entre la conversation qu’il venait d’avoir avec la constellationniste et les réactions de la mage de l’eau.

« Pas intéressés hein ? Tu devrais vous voir en ce moment Gray, vous êtes tout sauf pas intéressés ! » Mais Lucy garda pour elle ses réflexions et aida son ami à réveiller Juvia (et lui tendit son t-shirt qu’elle venait de ramasser, ce n’était pas la peine de rejouer la même scène encore et encore). Celle-ci ouvrit à nouveau les yeux et la présence de Lucy aux côtés de son Gray-sama (habillé) atténua le pouvoir qu’il exerçait sur elle, lui permettant de se réveiller complètement et de se relever, rougissante.

- Qu’est-ce qui t’est arrivé, lui demanda le jeune homme, l’air sincèrement inquiet.
- Rien, rien. Juvia va très bien, il ne faut pas s’inquiéter pour elle.
- Hé derrière, arrêtez de trainer ! lança la voix d’Erza, plusieurs mètres devant eux.

Ce qui coupa court à toute explication, arrangeant bien la mage de l’eau, qui ne voyait pas comment se justifier sans aggraver son cas. Ils accélérèrent pour rattraper leurs amis, en silence cette fois.

A ce moment, la voix de Natsu retentit.

- Happy et moi on va avancer un peu pour voir si on trouve quelque chose! A tout à l’heure ! cria-t-il.
- Natsu, attends-nous ! ordonna Erza.

Mais le Salamander fit la sourde oreille, et ils disparurent derrière une colline. Erza n’aimait pas du tout les perdre de vue, surtout tant qu’elle ne savait pas à qui ou à quoi ils auraient à faire. Natsu était une vraie tête brûlée, et foncer dans le tas ne semblait absolument pas la stratégie à adopter en ce qui concernait cette mission. Ses inquiétudes ressurgirent et elle pressa le pas, semant presque le reste du groupe, qui dut courir pour rattraper son retard et ne pas la perdre. Les mots de Makarov raisonnaient encore dans son esprit : « Fais bien attention ... N’importe qui ne peut se permettre d’attaquer un Dragon Slayer. Ils sont soit très fort, soit désespérés, ce qui est peut-être plus dangereux encore… »

Erza se dirigeait vers la direction générale dans laquelle elle avait vu Happy transporter Natsu et finit par arriver au sommet de la colline derrière laquelle ils avaient disparu. En bas, se trouvait l’entrée d’une forêt à l’air austère. Des arbres aux troncs sombres et tordus, aux branches semblables à des bras décharnés et ornés de feuilles d’un rouge sombre se tenaient devant elle. Elle s’arrêta brusquement, et Sharuru, qui s’accrochait tant bien que mal à son épaule pour ne pas tomber, faillit être éjectée.

- Hé attention ! Je n’ai pas envie de me cogner à nouveau la tête !

Puis elle se souvint à qui elle parlait (l’effroyable Titania) et se tut, priant pour que sa remarque passe inaperçue. Ses prières furent exaucées et la redoutable mage ne releva pas. Un peu étonnée, Sharuru leva les yeux vers elle et sa respiration se bloqua dans sa poitrine. Puis le malaise se dissipa et elle put à nouveau inspirer, se demandant si elle n’avait pas rêvé. Ca n’avait duré qu’un instant, mais elle avait cru discerner sur le visage de la rouquine une ombre, une expression qu’elle n’aimait pas du tout la voir arborer. « Titania … a… peur ? Non, j’ai dû me tromper, c’est cette forêt, elle a l’air… glauque… »
Lucy, Gray et Juvia arrivèrent à leur niveau, essoufflés.

- Erza, qu’est-ce qui te prends, lança Gray. Je croyais qu’on était sensés rester ensembles !
- Eeeerk ! C’est quoi cette forêt à l’air lugubre ! demanda la blonde. Ne me dîtes pas qu’on doit y aller ? Hein ? Erza ?
- Ces feuilles couleurs de sang, l’atmosphère qui s’en dégage, il n’y a pas de doute, c’est la forêt des âmes oubliées, répondit Erza. Et oui Lucy, je crois bien que nous allons devoir y poursuivre notre route, continua-t-elle en se tournant vers son amie, qui affichait une mine horrifiée à présent.
- La…lala… la forêt des âmes…ou…oubliées ? Mais elle est … hantée … On dit que les feuilles de ses arbres sont rouges car ils se nourrissent du sang des gens morts assassinés qui y sont enterrés ! Et que ceux-ci rodent la nuit pour assouvir leur vengeance sur les pauvres voyageurs perdus !
- Ce n’est qu’une vieille légende Lucy, et on n’a plus l’âge du croire aux fantômes ! Et si ça peut te rassurer, je te signale qu’il fait jour, lui répondit Gray.
- Si Wendy y est, alors j’y vais aussi !
- Sharuru, on va tous y aller, reprit Erza. Ne vous éloignez pas les uns des autres. S’il est vrai que je ne crois pas aux fantômes, des gens ont disparu dans cette forêt. Plus que jamais, il faut rester groupés.
- A ce propos, dit Lucy qui tremblait encore, où est Natsu ?

La jeune fille était terrorisée à l’idée de devoir pénétrer dans la vieille forêt. Elle avait lu des dizaines de contes dessus lorsqu’elle vivait encore chez son père, et si elle les avait trouvés fascinants dans ses livres, bien au chaud et en sécurité dans sa chambre, elle n’en menait plus très large face à ladite forêt. Elle espérait de tout son cœur que Natsu n’était pas assez stupide pour s’aventurer seul dans ce genre d’endroit. Elle soupira cependant, en pensant que ce « genre d’endroit » correspondait pile poil au « genre d’endroit » où son ami rêverait de se rendre, pour peu que les fantômes soient inflammables et/ou comestibles. Ce dont elle doutait fortement. Mais l’expérience lui avait appris que Natsu ne réfléchissait pas vraiment comme le commun des mortel (pour ne pas dire rarement, voire jamais…) et que la seule chose qu’il devait avoir à l’esprit en voyant une forêt lugubre c’était : « Je suis gonflé à bloc ! » avant d’y foncer comme un damné. Et il ne fallait pas compter sur Happy pour l’arrêter. Bref, elle était vraiment inquiète maintenant et se voyait déjà partir à sa recherche et rassemblait tout son courage, lorsqu’un formidable rugissement retentit derrière elle.

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! hurla-t-elle en agrippant le bras de Gray qui se trouvait juste à côté et en s’y cramponnant de toutes ses forces, s’attirant un regard noir de la part de Juvia.

Malgré sa frayeur, Lucy trouva plus sage de changer son fusil d’épaule, et alla se cacher derrière Erza. Le rugissement, se transforma alors en éclats de rire, et devant une Lucy médusée, Natsu apparu de derrière l’un des premiers arbres, toujours porté par Happy.
- Hahaha, oh non Lucy, t’as vraiment cru que j’étais un fantôme ? Hahaha trop drôle… ta tête… pfffffffffff hahaha !!!!

Il avait entendu toute la conversation de ses amis et donc pensé que la jeune fille serait facilement impressionnable. Cela avait marché au-delà des ses espérances.

- Natsu, idiot !!!

La jeune fille bouillait littéralement. Cet imbécile avait osé, alors qu’elle s’inquiétait sincèrement pour lui ! Elle était même prête à braver les fantômes, dont elle avait une peur bleue, juste pour le retrouver, et lui, il se moquait d’elle ? « Très bien, décida-t-elle, je n’adresserai plus la parole à cet abruti jusqu’à ce qu’il me présente des excuses et me demande pardon ! Quelle gourde je suis, de penser qu’il pourrait avoir des sentiments pour moi ! » Elle en avait les larmes aux yeux à présent et se détourna pour que ses amis ne s’en rendent pas compte. D’un pas décidé, elle se dirigea vers les arbres sans rien ajouter, pour bien prouver à tout le monde, surtout à Natsu (et à elle-même) qu’elle n’avait absolument pas peur.

- Natsu tu peux être fier de toi ! le réprimanda Erza.
- Natsu, qu’est-ce qu’elle a Lucy, pourquoi elle part si vite ? Est-ce qu’elle a la diarrhée ? lui demanda Happy en le posant au sol.
- Tu crois ? répondit Natsu. Elle allait bien ce matin pourtant…
- Je crois plutôt qu’elle est en colère contre Natsu-san, intervint Juvia.
- Ouais, franchement Natsu t’es vraiment un crétin, renchérit Gray, qui avait dû se contenir pour ne pas rire devant la réaction de la jeune blonde.
- PARDON ? TU PEUX REPETER ?
- Quand tu veux, CRETIN !
- EXHIBITIONNISTE !
- ATTARDE !
- TU VEUX TE BATTRE, GRAY ?
- J’TE PRENDS QUAND TU VEUX, NATSU !
- Bien bien bien, je vous PROPOSE d’arrêter là vos IDIOTIES, on a une amie à RETROUVER, et Lucy est déjà PARTIE… ALORS SILENCE !!!

A ce moment là, ils entendirent un hurlement d’épouvante, qui leur glaça le sang. Natsu lâcha le col du t-shirt de Gray et se précipita en direction du cri, poussé par une voix qu’il ne connaissait que trop bien.

- LUCY !!!!

Poser un commentaire
Chapitres : 1 .2 .3 .4 .5 .6 .7 .8 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Lundi 11 Décembre 2017

<< Décembre 2017 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 125)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 2541)