Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


La Dame à la Licorne

Johanovitch

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [13+] Résumé : Maintenant que vous avez lu (j’espère) "Un Monde d’Arcs-en-ciel", vous pouvez lire la toute première fanfiction que j’ai écrite. Toutes les fictions sur GNK se terminent par la réunion du couple Maya/Masumi. Toutes ? Non, il y a deux exceptions : celle de mon amie Zulma du forum GNK, dans laquelle Maya meurt à la fin et la mienne, où elle finit par tomber amoureuse de… Vous le devinerez dès la fin du premier chapitre !

Disclaimer : Tous les personnages, sauf Fujiyawa Yumi, que j’ai inventée, appartiennent à la mangaka Miuchi Suzue.


Chapitres : 11 . 12 . 10 . 13 . 14 . 15 . 16 . 17 . 18 . 9 . 1 . 2 . 8 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 .
Chapitre 10 :: Sayonara, Senseï

Masumi, qui a vu Chigusa s’écrouler dans les bras de Genzo se précipite et propose d’emmener Tsukikage-senseï à l’hôpital. Bien entendu, Maya et Ayumi accompagnent leur senseï. Dans la voiture qui les emmène, Ayumi, la main sur l’épaule de Maya, tente de la réconforter.

– Ne t’inquiète pas, ce n’est pas la première fois qu’elle a ce genre de malaise, et elle s’en est toujours sortie. Espérons qu’il en sera de même cette fois aussi.

– Oui, mais cette fois, elle avait l’air vraiment très faible. Je l’ai bien vu pendant les représentations. Oh, Ayumi, j’ai si peur pour elle !

Des larmes coulent le long des joues de Maya et Ayumi les essuie avec son mouchoir. Une fois que Chigusa est installée dans sa chambre, toujours inconsciente, Masumi va trouver le docteur, tandis que les filles restent au chevet de la vieille dame.

– Senseï, va-t-elle s’en tirer encore une fois ou est-ce plus grave que d’habitude ?

– Hayami-san, elle est tout simplement usée et épuisée. Il n’y a rien que nous puissions encore faire. Attendez-vous à une issue fatale sous peu. Vraiment désolé, mais la science a ses limites.

Masumi n’a pas le cœur d’annoncer cette nouvelle à Maya. Il a vu sa peine et se souvient de sa dépression lorsqu’elle avait perdu sa mère. Il ne voulut pas la choquer d’avantage. Il va prendre congé des deux filles et en profite pour féliciter Maya, chose qu’il n’avait pu faire avant.

– Maya, félicitations pour ton succès. Et bravo pour ton geste envers Ayumi-kun, c’était très généreux de ta part. Je suis très fier de toi, ma chérie.

– Merci, Masumi. Euh… quand pourrons-nous nous revoir ? J’ai tant besoin de toi en ce moment. Je t’en prie…

Sur le visage de Maya, Masumi voit son profond désarroi et il en est ému.

– Je dois rentrer maintenant, mon père m’a fait appeler d’urgence, sans vouloir me dire pourquoi. Je ne serai donc pas libre ce soir, mais je t’appellerai dès que possible.

Peu après le départ de Masumi, Chigusa reprend conscience. Elle demande aux deux jeunes femmes d’approcher. Elle voulait leur délivrer un dernier message.

– Mes enfants, je sais que je n’en ai plus pour longtemps. Je vais bientôt rejoindre mon âme sœur Ichiren. Maya, je t’ai aimée comme si tu étais ma fille. Je t’ai fait beaucoup souffrir. Me pardonneras-tu ?

Maya prend la main de sa senseï et secoue la tête.

– Non, Senseï, non. J’ai toujours compris que vous le faisiez pour mon bien, pour accroître mon talent et mes compétences. Je ne vous en ai jamais voulu. Mais je vous en prie, ne m’abandonnez pas. J’ai encore tant de choses à apprendre de vous.

– Non, Maya, tu n’as plus besoin de moi depuis longtemps. Tu as atteint le sommet de ton talent, et tu y es arrivée seule. Il n’y a plus rien que je puisse encore t’enseigner.

Puis elle se tourne vers Ayumi.

– Ayumi-san, tu as énormément progressé par rapport à ce que j’ai vu dans la Vallée des Pruniers. Je suppose que Kuronuma-senseï y est pour quelque chose, mais je soupçonne aussi que tu es follement amoureuse de quelqu’un. Tout dans ton jeu me l’a montré.

Ayumi n’en revient pas.

Cela se voyait donc tant que ça. Mais elle ne peut pas savoir de qui, c’est impossible. Ou alors, ce serait…

Chigusa, qui avait elle aussi remarqué le regard qu’Ayumi posait sur Maya, poursuit, en montant Maya du regard :

Elle a de la chance d’être aimée par toi. Tu es quelqu’un de bien. Mais ne t’inquiète pas, j’emporterai ton secret avec moi.

Ayumi pâlit, son cœur est sur le point de s’arrêter.

Elle sait. Comment a-t-elle pu comprendre ce que je cache à tout le monde ? C’est in-croyable !

Chigusa regarde tour à tour Maya et Ayumi.

– Tu avais raison, Maya. Il aurait été dommage d’empêcher la nymphe d’Ayumi-san de naître. Sa nymphe a la grâce et la beauté d’un ange. La tienne, Maya, a la force et la puissance d’une déesse. Vous êtes à présent les dépositaires de la Nymphe Écarlate. Protégez-la et rendez-la immortelle. Et vous, Genzo mon ami, veillez toujours sur ces deux filles. Ce sont mes héritières.

Épuisée par ces efforts, Chigusa finit par s’endormir. Maya voulait rester au chevet de Senseï, mais Rei, qui savait dans quel état elle serait vient la chercher.

– Viens, Maya, rentrons à la maison. Rester ne servirait à rien. Tu dois te reposer, maintenant. Demain, tu pourras revenir la voir.

– Si tu le permets, Rei, je viendrai chercher Maya pour l’emmener ici.

– Merci, Ayumi-san, je savais que je pouvais compter sur toi.

Cette nuit-là, Maya eut du mal à s’endormir. Elle se sentait oppressée et regrettait d’avoir quitté l’hôpital. Elle ressentait un profond malaise qu’elle ne pouvait s’expliquer. Elle sentait avec force qu’elle aurait dû rester au chevet de Chigusa. Tout cela n’augurait rien de bon…

oOo


Le lendemain, Ayumi passa prendre Maya chez elle en voiture pour se rendre à l’hôpital. Lorsqu’elles arrivèrent, elles ne trouvèrent que Genzo dans la chambre. Il s’y trouvait car il attendait les deux actrices pour leur annoncer la nouvelle.

– Où est Senseï ? Genzo-san, dites-nous ce qui se passe ! demanda Maya affolée.

Genzo avait sur le visage une expression qu’elles ne connaissaient pas. Il exprimait une insondable tristesse. En effet, la partie de sa vie qu’il jugeait la meilleure venait de s’achever.

– Madame nous a quittés cette nuit, paisiblement dans son sommeil, avec un sourire aux lèvres.
Je déplore son absence à présent, mais je suis heureux qu’elle puisse enfin reposer en paix.

Maya est effondrée. Elle éclate en sanglot et se jette dans les bras d’Ayumi.

– Senseï, pourquoi ? Pourquoi ? J’avais encore tant besoin de vous. Ayumi, c’est comme si je perdais une seconde fois ma mère…

Ayumi aussi ressentait une violente émotion. Elle ne connaissait pas Chigusa depuis longtemps, mais elle l’admirait beaucoup et la respectait pour la grande Dame et la fabuleuse actrice qu’elle était. Elle serra Maya contre elle, sans arrière pensée cette fois, et tenta de la consoler.

– Tu sais à quel point elle a souffert toutes ses années, en plus de ses ennuis de santé. Toutes les épreuves qu’elle a dû traverser… À présent, elle a cessé de souffrir et peut vivre heureuse avec son âme sœur. Elle mérite de reposer en paix.

– Je sais bien, Ayumi, mais que vais-je faire, sans elle ? Comment pourrais-je encore progresser ?

– Pour ça, compte sur moi. N’oublie pas que nous sommes rivales et que cette rivalité nous a déjà fait avancer toutes les deux. Cela continuera ainsi.

Maya s’était un peu reprise, mais sa peine restait entière.

– Merci, Ayumi. Merci d’être là quand j’en ai besoin. Merci de me permettre de pleurer sur ton épaule. Sans toi, je ne sais comment j’aurais réagi.

– Nous sommes amies, n’est-ce pas ? Et les amies sont aussi là pour ça.

oOo


Les obsèques de Tsukikage Chigusa eurent lieu deux jours plus tard. Tout ce que le monde du spectacle comptait de célébrités était venu lui rendre un dernier hommage. Au premier rang, son serviteur, ami, confident et conseiller Genzo, accompagné des deux dernières élèves surdouées de Chigusa. Puis la troupe Tsukikage-Ikkakujuu au complet. Deux personnes, cependant, brillaient par leur absence : Onodera, pour cause d’incarcération et Akame, qui n’avait pas supporté d’être accusé de l’échec d’Ayumi. Ce fut le vénérable président de l’Association Nationale du Théâtre, vieil ami et admirateur de la défunte, qui prononça son éloge funèbre.
Pendant l’interminable discours du vieil homme, Ayumi et Maya eurent une pensée pour leur senseï.

Senseï, je n’étais qu’une fille ordinaire, songea Maya, une bonne à rien et vous m’avez montré ma voie. Ma mère m’a donné la vie, mais vous, vous m’avez donné ma raison de vivre. Merci de tout cœur, Senseï. Soyez assurée qu’Ayumi et moi feront honneur à votre Nymphe.

Senseï, vous m’avez appris que rien n’est acquis, pensait Ayumi de son côté, que pour jouer, il ne suffisait pas d’être belle et raffinée. Vous m’avez appris ce qu’est réellement une actrice. De plus, vous avez découvert mon secret et ne m’avez ni jugée, ni condamnée. Merci, Senseï, je vous dois beaucoup.

Après l’enterrement, Yuu dit à Maya qu’il avait quelque chose de très important à lui dire, mais en privé. Ils se rendirent donc au petit parc dans lequel Maya se réfugiait chaque fois qu’elle avait des problèmes. Ayumi les regarda partir avec appréhension.

À suivre…


Poser un commentaire
Chapitres : 11 .12 .10 .13 .14 .15 .16 .17 .18 .9 .1 .2 .8 .3 .4 .5 .6 .7 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Lundi 10 Décembre 2018

<< Décembre 2018 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 1779)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 4233)