Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


La Dame à la Licorne

Johanovitch

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [13+] Résumé : Maintenant que vous avez lu (j’espère) "Un Monde d’Arcs-en-ciel", vous pouvez lire la toute première fanfiction que j’ai écrite. Toutes les fictions sur GNK se terminent par la réunion du couple Maya/Masumi. Toutes ? Non, il y a deux exceptions : celle de mon amie Zulma du forum GNK, dans laquelle Maya meurt à la fin et la mienne, où elle finit par tomber amoureuse de… Vous le devinerez dès la fin du premier chapitre !

Disclaimer : Tous les personnages, sauf Fujiyawa Yumi, que j’ai inventée, appartiennent à la mangaka Miuchi Suzue.


Chapitres : 11 . 12 . 10 . 13 . 14 . 15 . 16 . 17 . 18 . 9 . 1 . 2 . 8 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 .
Chapitre 14 :: Sans comlexes

Après avoir passé une semaine à l’onsen, visitant le pays le jour et faisant l’amour la nuit, Maya et Ayumi retournèrent à Tokyo. Étant toutes deux foncièrement honnêtes, elles n’eurent pas l’idée, ne fût-ce qu’une fraction de seconde, de cacher leur relation. Elles se rendirent d’abord à la résidence Himekawa, où, par extraordinaire, les deux parents d’Ayumi étaient là.

– Papa, Maman, je n’ai pas besoin de vous présenter Kitajima Maya. Vous la connaissez depuis longtemps et vous savez quelle actrice géniale elle est. À présent, ce que je dois vous dire est délicat, mais je me dois… non, je nous dois d’être honnête et franche, même si cela doit vous choquer. Maya et moi, nous nous aimons et nous avons décidé de vivre ensemble. Nous vivrons ici si vous acceptez notre relation, sinon nous n’aurons aucun problème pour vivre notre amour ailleurs.

Le père d’Ayumi, Himekawa Mitsugo, accusa le coup mais n’en fit rien paraître. À quarante-huit ans, il espérait devenir prochainement grand-père, lorsque sa fille consentirait à se marier enfin. Connaissant le caractère déterminé et têtu de sa fille, il savait que rien de ce qu’il dirait ne pourrait changer quoi que ce soit. Il finit donc par dire :

– Si Maman est d’accord, je n’y vois aucun inconvénient. Bienvenue, Maya-chan.

Utako, âgée de quarante deux ans, était fière de son allure de “jeune fille” et, si elles n’étaient pas toutes les deux aussi célèbres, elle aurait pu passer pour la grande sœur d’Ayumi. La perspective de devenir grand-mère ne l’enchantait pas particulièrement. Aussi accueillit-elle à bras ouverts Maya, qu’elle aimait et admirait depuis qu’elles avaient joué ensemble Miracle en Alabama.

– Sois la bienvenue chez toi, Maya-chan. Considère-toi comme ma fille dès à présent.

Maya était profondément émue d’un tel accueil. Ces gens, qui auraient pu être indignés et choqués par l’attitude de leur fille unique, non seulement acceptaient la situation, mais l’acceptaient, elle, avec chaleur. Elle ne savait comment les remercier.

– Oba-san, Oji-san, je suis très touchée de votre accueil. Je ne sais comment vous exprimer ma reconnaissance. J’aime Ayumi, et j’aurais été navrée qu’elle se fâche avec ses parents à cause de moi. Aussi, je suis soulagée que vous acceptiez notre relation.

– Ne sois pas si réservée, Maya-chan. Appelle-moi seulement Utako. Mais surtout pas Maman, je suis encore trop jeune pour cela !

Cette réplique détendit l’atmosphère et tout le monde éclata de rire. Elles décidèrent donc de s’installer dans la chambre d’Ayumi. Ensuite, Maya, toujours accompagnée d’Ayumi, se rendit à l’appartement qu’elle partageait avec Rei pour y chercher ses affaires. Celle-ci les accueillit avec un sourire narquois.

– Ayumi-san, je t’avais demandé de rendre Maya heureuse, mais je ne pensais pas que tu me prendrais au mot ! Si vous vous aimez, alors ça marche pour moi. J’en suis heureuse pour vous. Maya, passe quand même me voir de temps en temps, d’accord ?

– Bien sûr, Rei, tu resteras toujours mon onee-chan !

Cette nuit-là, dans la chambre d’Ayumi, leur chambre à présent, leurs baisers et leurs étreintes furent plus intenses que jamais. Elles avaient trouvé leur nid et une nouvelle vie commençait pour elles. Avant de s’endormir, Ayumi regarda encore le ciel de lit.

Ma Dame, Licorne, se dit-elle, nous sommes toujours vierges, mais nous ne serons plus aussi sages. Protégez notre amour.

Leur liaison, clairement affichée, fit grand bruit dans la presse. On ressortit la photo de Maya lorsqu’elle avait embrassé Ayumi, avec des commentaires de plus mauvais goût encore que les précédents. Mais elles tirent bon contre vents et marées, et, au fil du temps, leur histoire n’intéressa plus personne et les journaux s’occupèrent d’un autre scandale tout aussi croustillant. Entre temps, les représentations de La Nymphe Écarlate avaient commencé, Maya et Ayumi alternaient dans le rôle titre et elles avaient toutes deux mis au point les choses avec Yuu, qu’elles jugeaient le plus apte à tenir le rôle d’Isshin.

– Sakurakouji-kun, tu as toujours été gentil et serviable avec moi. Mais ce que tu m’as fait la dernière fois, je ne pourrai jamais l’oublier. Je ne vais pas te détester pour ça, mais ne m’en demande pas plus. Je suis très heureuse avec Ayumi et je compte le rester.

Quant à Ayumi, ce fut bien plus concis et expéditif :

– Mon petit bonhomme, tu as intérêt à filer doux sinon tu auras affaire à moi !

Le cuisant souvenir de sa gifle fit comprendre à Yuu qu’elle ne plaisantait pas et qu’il lui faudrait faire très attention !
De même que Tsukikage Chigusa et le jury désigné par l’Association Nationale du Théâtre, le public fut lui aussi incapable de départager les deux actrices. Comme l’avait dit leur senseï, la nymphe d’Ayumi avait la grâce et la beauté d’un ange, et elle ravissait le public. Celle de Maya avait la force et la puissance d’une déesse, et elle impressionnait fortement le public. Mais au cours du temps, un phénomène bizarre se produisit. Depuis qu’elles vivaient ensemble, une sorte d’osmose s’était créée dans leur art. La nymphe d’Ayumi, bien que restant gracieuse, avait acquis une certaine force, tandis que celle de Maya, bien que toujours aussi forte, avait gagné en grâce. Chacune avait cédé à l’autre, sans même en avoir conscience, une partie de son propre talent.
Après la mort de Tsukikage-senseï, la troupe Tsukikage-Ikkakujuu avait éclaté. Hotta et Mina, qui, aussi timide l’un que l’autre, se dévoraient des yeux depuis des années, avaient fini par se déclarer et par se marier. Taiko s’était aperçu que son talent ne lui permettrait jamais d’obtenir un premier rôle, et elle décida de reprendre ses études. Sayaka, restée seule, vint s’installer avec Rei, la place laissée par Maya étant vacante.

oOo


Le grand jour était enfin arrive. Shiori était rayonnante dans sa robe de mariée blanche. Masumi, très élégant dans son costume noir, semblait lui aussi très heureux. Mais ce n’était qu’une façade pour la galerie et la presse qui mitraillait le couple de leurs flashs. La cérémonie religieuse se déroula à la cathédrale, et ce fut l’archevêque en personne qui leur donna la bénédiction nuptiale. Le père de Masumi et le grand-père de Shiori étaient aux anges. Cette union serait suivie par la fusion de leurs sociétés, amenant leur consortium au rang numéro un du Japon. Durant le banquet qui suivit le mariage, les jeunes mariés s’éclipsèrent discrètement pour entamer leur voyage de noces. Ce dernier commençait par une croisière qui devait les conduire à Hawaï. Shiori et Masumi dînèrent dans le luxueux salon du paquebot, firent quelques pas de danse, puis se retirèrent dans leur cabine. Ce que Shiori ignorait, c’est que Masumi avait retenu pour ce voyage une suite composée de deux pièces communicantes. Il raccompagna Shiori dans l’une d’elles, puis, lui faisant élégamment un baisemain, lui souhaita une bonne nuit en faisant mine de partir, sous le regard effaré et incrédule de Shiori.

– Mais, Masumi, où comptes-tu aller ? Tu oublies que c’est notre nuit de noces ?

– Ma chère, j’ai rempli ma part du contrat. Je t’ai épousée, mais je n’ai rien promis de plus, que je sache. Je t’ai donné mon nom, cela devra te suffire. Tu n’obtiendras jamais rien d’autre de moi. Sur ce, permets-moi de rejoindre ma chambre, je suis épuisé par cette mascarade et j’ai besoin de me reposer.

Restée seule dans sa chambre, Shiori se jeta sur le lit et éclata en sanglots hystériques.

Il ne peut pas me faire ça, après tout ce que j’ai fait pour qu’il soit à moi et à moi seule ! Mais après tout, ce n’est qu’un homme, et les moyens de le faire changer d’avis ne manquent pas. Notre lune de miel dure deux semaines, et je suis sûre de le faire fléchir avant ce terme. Les femmes ont pour cela de puissants artifices…

Ce en quoi Shiori s’était lourdement trompée. Masumi s’était montré inflexible. Ni les aphrodisiaques secrètement versés dans ses repas, ni les maillots de bain plus suggestifs les uns que les autres, ni les nuisettes en laissant deviner plus qu’elles n’en cachaient n’eurent d’effet sur Masumi. Il fermait soigneusement à clef la porte de communication entre les deux chambres avant d’aller se coucher, seul, bien entendu ! Un soir qu’il avait oublié de verrouiller sa porte, Shiori, en désespoir de cause, se faufila dans son lit en tenue d’Ève. Lorsque Masumi revint, il prit la clef de sa porte et alla s’installer dans la chambre de Shiori après avoir soigneusement verrouillé la porte de communication.
C’est ainsi que Shiori, ayant quitté Tokyo vierge y revint dans le même état. Masumi avait tenu la promesse qu’il s’était fait lorsqu’il fut forcé de se séparer de Maya. Shiori n’osa parler à personne de l’attitude pour le moins étrange de son mari, se sentant suffisamment humiliée comme ça.

À suivre…


Poser un commentaire
Chapitres : 11 .12 .10 .13 .14 .15 .16 .17 .18 .9 .1 .2 .8 .3 .4 .5 .6 .7 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Dimanche 23 Septembre 2018

<< Septembre 2018 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 1427)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 3902)