Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


La Dame à la Licorne

Johanovitch

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [13+] Résumé : Maintenant que vous avez lu (j’espère) "Un Monde d’Arcs-en-ciel", vous pouvez lire la toute première fanfiction que j’ai écrite. Toutes les fictions sur GNK se terminent par la réunion du couple Maya/Masumi. Toutes ? Non, il y a deux exceptions : celle de mon amie Zulma du forum GNK, dans laquelle Maya meurt à la fin et la mienne, où elle finit par tomber amoureuse de… Vous le devinerez dès la fin du premier chapitre !

Disclaimer : Tous les personnages, sauf Fujiyawa Yumi, que j’ai inventée, appartiennent à la mangaka Miuchi Suzue.


Chapitres : 11 . 12 . 10 . 13 . 14 . 15 . 16 . 17 . 18 . 9 . 1 . 2 . 8 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 .
Chapitre 17 :: La décision

Les deux versions de La Nymphe Écarlate connurent un succès phénoménal. Elles furent jouées pendant un an à guichet fermé. Après quoi, il fut décidé d’effectuer, trois mois plus tard, une tournée dans tout le Japon. Maya s’était parfaitement intégrée à la famille Himekawa, et, si elle n’osait pas appeler Utako Oka-san, de peur de la vexer, elle ne tarda pas à appeler son mari Otô-san, ce qui visiblement lui faisait grand plaisir. Goûtant un repos bien mérité, Maya et Ayumi avaient décidé d’aller passer quelques temps à l’onsen où avait débuté leur relation amoureuse. Elles en discutaient lorsque le portable de Maya sonna.

Allô ? Ici Mizuki. Maya-chan, il faut que je te parle. C’est quelque chose de très important qui te concerne directement et qui pourrait changer toute ta vie. Pourrais-tu me rejoindre au salon de thé en face de l’immeuble Daito ?

– Euh… Pouvez-vous patienter un moment ? Elle se tourne vers Ayumi et lui demande :

– Chérie, c’est Mizuki-san. Elle voudrait me voir pour me dire quelque chose de très important. Ça ne te dérange pas que j’y aille maintenant ?

– Pas du tout, ma chérie. Nous pourrons reprendre notre discussion plus tard. Mais avant que tu ne partes, je veux que tu me donnes mon baiser d’adieu !

Ce que fait Maya sans se faire prier.

– C’est bon, Mizuki-san, j’arrive tout de suite.

Au salon de thé, Mizuki était nerveuse. Elle allait, contre l’avis de Masumi, tout révéler à Maya. Comment réagirait-elle ? Était-ce une bonne idée ? Oui, sans aucun doute. S’il n’y avait, ne serait-ce qu’une seule chance sur cent que Maya et Masumi se retrouvent, il fallait la tenter. Maya arriva peu après et s’assit en face de Mizuki. Après avoir poussé un profond soupir, celle-ci dit :

– Maya-chan, il faut que tu saches ce qui s’est réellement passé il y a un an.

Elle lui raconte alors le chantage qu’avaient exercé Eisuke et Shiori sur Masumi, l’obligeant à rompre avec Maya pour épouser Shiori.

– Mais alors, il ne m’avait pas menti. Il m’aime vraiment, au point de se sacrifier pour me sauver ! C’est… c’est… non, ce n’est pas possible… Comme il a dû souffrir. Comme il doit encore souffrir, par ma faute…

– Non, Maya-chan. Tu n’y es pour rien. Il a consciemment décidé ce sacrifice, décidé de te perdre pour ta sécurité. Mais maintenant qu’il est libre, il n’y a plus aucun obstacle entre vous.

Des larmes coulaient lentement des yeux de Maya.

– Croyez-vous ? Que faites-vous d’Ayumi. Elle m’aime tant, et je l’aime autant moi aussi. J’ai trouvé auprès d’elle un bonheur auquel je ne croyais plus. Pensez-vous que je puisse tirer un trait aussi facilement sur notre couple ? Que je puisse lui causer une souffrance qu’elle ne mérite pas ? Non, il y a bien encore un obstacle entre nous…

– Pourtant, je suis certaine que tu aimes toujours Masumi-sama. Vous êtes vraiment faits l’un pour l’autre. N’est-ce pas la seule chose qui importe ?

– Non ! Je ne peux pas… je… Vous n’auriez pas dû, Mizuki-san. Vous n’auriez pas dû me raconter tout cela. Je dois…

Complètement perdue, Maya s’enfuit en pleurant du salon de thé. Restée seule, Mizuki se demande si elle a bien fait d’agir ainsi.

Non, je devais le faire. Je devais leur donner une chance d’être enfin heureux ensemble. Je ne peux plus supporter de voir Masu-chan aussi malheureux, même s’il fait tout ce qu’il peut pour me le cacher.

Saeko sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle n’avait jamais cessé d’aimer Masumi, et aurait fait l’impossible pour qu’il soit enfin heureux. L’échec de cette tentative désespérée lui brisait le cœur.

oOo


Comme toujours lorsqu’elle est perturbée, Maya court retrouver son amie Rei. Elle se jette dans ses bras en sanglotant. Rei la serre tendrement dans ses bras et lui dit avec douceur :

– Allons bon ! Qu’est-ce qui t’arrive encore ? Aurais-tu rompu avec Ayumi-san ?

– Non, ce n’est pas ça, c’est bien pire. Rei, Rei, je ne sais plus que penser. Je ne sais plus quoi faire. Aide-moi, je t’en prie. Aide-moi…

– Et si tu commençais par me dire de quoi il s’agit ?

Maya lui raconte alors son entrevue avec Mizuki. En entendant cela, Rei émet un long sifflement.

– Et bien, on dirait que tu les collectionnes. Et que comptes-tu faire à présent ? Tu aimes toujours Hayami-san, et tu aimes aussi Ayumi-san. Diable ! Je n’aimerais pas être à ta place !

– C’est là tout le problème. Rei, dis-moi ce que je dois faire, donne-moi un conseil… S’il te plaît, Onee-chan…

– Toi seule peut décide, ma chérie. Mais une chose est sûre : tu dois mettre Ayumi-san au courant de la situation. Elle a le droit de savoir, puisqu’elle est directement concernée.

– Tu as raison. Même si ça doit lui briser le cœur, elle a le droit de savoir. Je vais le lui dire. Merci de m’avoir écoutée.

– C’est fait pour ça, les onee-san. Allez, du courage. Et si tu as besoin de quoi que ce soit…

Dès qu’elle eut franchi la porte, Ayumi s’aperçut que quelque chose était arrivé et troublait profondément Maya.

– Maya, ma chérie… Que se passe-t-il ? Que t’a dit Mizuki-san pour te mettre dans un état pareil ? Je t’en prie, parle…

Maya n’arrivait pas à articuler un mot. Elle se jeta dans les bras d’Ayumi et se mit à pleurer. Ayumi s’inquiète de l’état dans lequel elle voit son amante.

– C’est si grave que ça ? lui dit-elle d’une voix tremblant légèrement. Je t’en supplie, mon amour, dis-moi tout. Je peux tout entendre, mais je ne supporte pas de te voir pleurer.

– Ayumi… Ayumi… C’est terrible... c’est… c’est… Oh non, pourquoi ? Pourquoi ?

Finalement, elle arrive à se reprendre et, d’une voix entrecoupée de sanglots, elle raconte tout à Ayumi. En entendant cela, Ayumi pâlit et ses jambes se mettent à trembler.

– Tu… tu aimes toujours Hayami-san, n’est-ce pas ? Et… et est-ce que tu m’aimes encore un peu ?

Maya embrasse avec une tendresse et une passion infinies sa maîtresse.

– Bien sûr que je t’aime. Comment peux-tu en douter ! Et c’est pourquoi j’ai si mal… C’est pourquoi je ne sais plus quoi faire…

– Chérie, c’est à toi, et à toi seule de prendre une décision. Bien sûr, je préfèrerais que tu restes avec moi. Mais je dois te laisser libre, et quelque soit ton choix, je l’accepterai, même s’il doit me briser le cœur. Si tu choisis de revenir vers moi, il te suffira de passer cette porte et de dire : « Je suis rentrée, Ayumi chérie ! »

– Ayumi, ma chérie, n’oublie jamais que, quoiqu’il arrive, je t’aime. Mais… pour y voir un peu plus clair en moi-même, je vais devoir partir, loin de Tokyo. Je vais aller dans la Vallée des Pruniers, là où se trouve l’âme de Senseï. C’est un endroit magique où tout peut arriver. Je ne reviendrai que quand je saurai ce que je dois faire.

Elle prend Ayumi dans ses bras et l’embrasse très tendrement, peut-être pour la dernière fois. Puis elle prépare ses affaires et quitte la maison sans se retourner, de peur de voir les larmes d’Ayumi et de ne plus avoir le courage de s’en aller. Après le départ de Maya, Ayumi peut s’abandonner à son chagrin et pleure dans les bras de sa mère.

– Maman, j’ai peur… J’ai si peur de la perdre. Elle aimait tant Hayami-san que…

oOo


Après un long et épuisant voyage, Maya arriva enfin à l’ancien temple où, avec Ayumi, elle avait reçu le dernier enseignement de Tsukikage-senseï. Elle y fut accueillie par Genzo.

– Maya-chan, quelle joie de vous revoir. Êtes-vous venue en pèlerinage ?

– Non, Genzo-san. J’ai une importante décision à prendre et j’ai pensé que c’était l’endroit idéal pour y voir plus clair en moi.

En quelques mots, elle explique à Genzo les circonstances qui l’ont amenée dans ce lieu.

– Vous avez bien fait, Maya-chan. Ce lieu est rempli de l’esprit de Madame et de son amour Ichiren. Ils vous aideront sûrement à sonder le fond de votre cœur.

Après un léger repas et une nuit de sommeil, Maya se rendit dans tous les lieux où, avec Ayumi, elle avait passé leurs épreuves. Arrivée à l’endroit où, avec Masumi, elle avait un soir admiré le ciel étoilé, elle s’allongea sur l’herbe et, épuisée, finit par s’endormir. Sentant une présence près d’elle, elle se retourne et voit debout, entourée d’un halo lumineux, Chigusa qui la regarde avec tendresse.

– Maya, la réponse est en toi. Sens le vent dans tes cheveux, goûte à la fraîcheur de l’eau, admire la danse du feu, ressens la chaleur de la terre dans chaque fibre de ton corps. Communie avec la nature entière et ton cœur connaîtra la voie qu’il doit suivre.

Maya se réveille en sursaut. Un rêve ? Non, ce n’était pas un rêve. Senseï est venue en personne lui apporter son aide. Elle en était persuadée.

Le vent, dans les cheveux d’Ayumi, l’eau, dans laquelle elle était sirène, le feu, qu’elle a si magnifiquement dansé, la terre, qu’elle a modélisée avec une simple corde. Ayumi, qui m’a aimée dès notre première rencontre, qui m’a toujours suivie, admirée et protégée. Le sourire d’Ayumi, lorsque nous avons fait l’amour. Pourquoi avoir hésité, la réponse était évidente. Pardonne-moi, Masumi, je t’ai vraiment, profondément aimé. Mais en sacrifiant notre amour, tu m’as offert celui d’Ayumi. Merci, Senseï, merci de m’avoir ouvert les yeux.

Maya savait enfin ce qu’il lui restait à faire. Un dernier devoir à accomplir. Elle prit congé de Genzo et retourna à Tokyo.

oOo


Dans son bureau de l’immeuble Daito, Masumi travaillait en compagnie de Mizuki. La porte s’ouvrit soudain et Maya fit irruption dans la pièce.

– Chibi-chan, quel bon vent t’amè…

– C’est bon, Masumi. Bas les masques. Je sais tout !

Masumi se tourne vers Mizuki qui baisse la tête. Elle seule était au courant !

– Pourquoi m’as-tu joué la comédie, pourquoi ne pas m’avoir dit tout de suite ce qu’il en était ? Ensemble, nous aurions pu lutter, nous aurions pu trouver une solution. Pourquoi avoir sacrifié notre amour ?

– Si je ne l’avais pas fait, tu ne serais plus là pour me le reprocher. Tu sais, j’aurais donné ma vie pour qu’il ne t’arrive rien. Je te devais bien ça, après tout ce que je t’ai fait endurer. Mais si tu es là, je suppose que tu as pris une décision, n’est-ce pas ?

– Masumi, tu es le premier et le seul homme que j’aie réellement aimé. Nous sommes sans doute des âmes sœurs. Mais après que tu m’aies brisé le cœur, Ayumi a su me réconforter, m’aimer et se faire aimer. Certes, nous ne sommes pas des âmes sœurs, mais par sa gentillesse, son dévouement et son amour, chaque jour nous le devenons un peu plus. Je ne peux pas, non, je ne veux pas la faire souffrir, parce qu’elle ne le mérite pas, mais surtout parce que je l’aime. C’est pourquoi je retournerai vers elle. Mais avant, je veux que tu me fasses une promesse.

Masumi, qui n’avait pas dit un mot, lève les sourcils.

– Une promesse ?

– Oui. Quoique je te demande, promets-moi de le faire. Allez, promets-le ! Je sais que tu tiens toujours tes promesses.

– C’est bon, je te le promets, Chibi-chan.

– Je ne serai jamais pleinement heureuse si je te sais malheureux et seul. Alors promets-moi de te trouver une femme et de faire tout ton possible pour la rendre heureuse. Tu le feras ?

– D’accord, j’essaierai même de l’aimer. Mais te savoir heureuse est déjà un réconfort pour moi.

– Mizuki-san, je compte sur vous pour lui trouver la femme idéale et lui faire tenir sa promesse, d’accord ?

– Bien sûr, Maya-chan, tu peux me faire confiance. Voir Masumi enfin heureux est tout ce qui importe pour moi. Sois tranquille, je dénicherai la perle rare !

– Bien, je vais rentrer maintenant. Ayumi n’a que trop attendu. Au revoir.

– Alors, Saeko, comment comptes-tu me faire tenir ma promesse ? Tu as entendu Maya !

oOo


Ayumi était allongée sur le canapé du salon. Cela faisait trois jours que Maya était partie, et son angoisse augmentait d’heure en heure. Elle avait tant pleuré qu’elle avait l’impression que ses yeux étaient complètement asséchés. Soudain, elle entend la porte s’ouvrir et une voix joueuse dire : « Je suis rentrée, Ayumi chérie ! »
Ayumi se lève d’un bon, et, pour la première fois, c’est elle qui se jette en pleurant dans les bras de Maya. Maya l’embrasse avec passion, puis lui dit :

– Tu te souviens, après notre première nuit d’amour, tu m’as juré de ne jamais m’abandonner, d’être toujours avec moi, de me protéger et de m’aimer ?

Ayumi arrête de pleurer et la regarde avec amour.

– Et bien, c’est à moi maintenant. Ayumi, ma chérie, mon amour. Je te jure de ne jamais t’abandonner, d’être toujours avec toi, de te protéger et de t’aimer. Tu es mienne et je suis tienne pour toujours…

À suivre…


Poser un commentaire
Chapitres : 11 .12 .10 .13 .14 .15 .16 .17 .18 .9 .1 .2 .8 .3 .4 .5 .6 .7 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Samedi 15 Décembre 2018

<< Décembre 2018 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 1791)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 4253)