Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


Les nouvelles aventures de Fairy Tail : la princesse au bois rêvant

Usagi-chan

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [R] Résumé : Le futur est-il vraiment déjà écrit, et notre destin tout tracé ? Nous, on n’y croit pas une seule seconde ! Nous sommes des mages de Fairy Tail, et notre avenir, il n’y a que nous qui puissions en décider ! Si tu n’aimes pas ce que tu vois, alors lève-toi et bats-toi pour que demain existe !

Disclaimer : La plupart des personnages ainsi que l'univers appartiennent à Hiro Mashima. Les personnages qui ne font pas partie de Fairy Tail sont à moi.


Chapitres : 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10 . 11 . 12 .
Chapitre 12 :: CHAPITRE 11 : Conversations… Fonce Juvia, fonce ! Mais laisse-moi en dehors de tout ça, s’il-te-plait…

- On se calme Natsu ! Pour l’instant, nous allons faire ce que nous disent les clients et nous reposer pour la nuit.
- Quels clients ? Ce n’est même pas une requête officielle et … AYE !

Il fut décidé qu’ils se reposeraient tous un moment, puis qu’ils mettraient au point un plan d’attaque avant de se coucher. Il ne restait que trois chambres libres, alors ils (Erza) décidèrent (décida) que Lucy et Juvia dormiraient dans la même pièce, de même pour Natsu et Gray. Ces derniers protestèrent vigoureusement jusqu’à ce qu’elle leur jette un regard noir et leur réponde :

- Ne me dîtes pas que vous voulez dormir avec les filles, bande de débauchés ! A moins que vous ne préfériez dormir avec MOI…
- On fera tout ce que vous voulez, Erza-samaaaaaa !!!!
- Je prends une chambre seule, à côté de la vôtre. Vous n’avez pas intérêt à m’empêcher de dormir compris ? Et je veux que votre chambre soit nickelle demain matin !
- Compris Erza-sama !
- Bien, c’est réglé alors.

Sharuru, voulant avoir le plus de calme possible, demanda à Erza si elle pouvait rester avec elle. La jeune femme accepta, et devant le regard implorant d’Happy, elle l’autorisa à venir aussi après lui avoir arraché la promesse qu’il ne les ennuierait pas.
Elle remercia Tairyoku pour son hospitalité. « En même temps, c’est un peu de leur faute si on est là ! » pensa Lucy. Puis, la rouquine se dirigea vers la chambre qu’elle s’était attribuée, pour profiter d’un instant de calme avant de préparer leur plan de bataille. Elle s’allongea sur le lit après avoir refermé la porte derrière Sharuru et Happy, qui pour une fois restait tranquille, et se mit à réfléchir. Gray et Natsu étaient vraiment survoltés depuis le matin et n’arrêtaient pas de se chercher des poux sans raison. Rien de bien nouveau finalement, mais elle se sentait plus fatiguée et plus inquiète, alors elle les supportait un peu moins bien. Son trouble n’était pas uniquement dû à la fin du monde qui semblait approcher à grands pas. Non, ça elle le gérait plutôt bien, elle n’en était pas à sa première apocalypse. Mais elle repensait à la réunion du conseil à laquelle elle aurait dû se rendre avec maître Makarov. Elle savait très bien pourquoi ils avaient été convoqués. Lui, en tant que maître de la guilde qui avait arrêté Gerard et elle, en tant que « chef » de l’équipe qui l’avait affronté. Pour l’instant, il ne s’agissait que d’une réunion préparatoire, mais son jugement aurait lieu bientôt, et ils avaient été assignés à y témoigner. Et elle avait très peur que quoi qu’elle puisse dire pour le défendre, le Conseil ne trouve un moyen pour le retourner contre lui et ne décide de le condamner… à la peine capitale.
Mais ce n’était pas le moment de penser à ça. Pour l’instant, elle allait se concentrer sur la fin du monde à venir, et repousser ces sombres pensées à plus tard. Elle allait peut-être gagner un ou deux jours et pouvoir se défouler sur deux ou trois mages sombres, ça lui calmerait les nerfs.

Lucy et Juvia entrèrent dans la chambre qui leur avait été attribuée et s’arrêtèrent sur le seuil, les yeux écarquillés. Il n’y avait qu’un seul lit. Une place. Une grande place, mais une place quand même. Elles se regardèrent et ne purent réprimer une grimace. « Si au moins Juvia avais pu être dans la même chambre que Gray-sama, mais non, il a fallu qu’elle soit avec Lucy ! Tant pis, Juvia sortira victorieuse de cette épreuve, pour l’amour de Gray-sama ! » pensa la mage de l’eau en jetant un regard noir à la blonde qui se tenait à côté d’elle.

« Oooooh, elle me fiche la trouille, pourquoi elle me regarde comme ça ? Je vais pas m’en tirer vivante à ce compte là ! Faîtes-la dormir avec Gray bon sang ! Au moins je serais avec Natsu… Dans un lit… D’une seule place… Mais à quoi je pense moi ? Nan, c’est juste que ça serait plus pratique, et plus sécuritaire surtout… Ben voyons ! Il risque juste de me carboniser durant son sommeil ! Finalement, Juvia c’est très bien, au pire, elle me noie… Pfffffff »

La jeune fille se dirigea d’un pas las vers le lit et s’y écroula en soupirant. Juvia la regardait avec méfiance, comme si Lucy s’apprêtait à lui jouer un mauvais tour. La constellationniste décida d’ignorer l’animosité qui suintait de la jeune femme et rompit le silence.

- Je propose qu’on dorme tête-bêche ce soir, qu’est-ce que tu en dis ?
- …
- Tu sais, il y en a une qui dort avec la tête d’un côté et l’autre de l’autre, on gagne de la place comme ça et…
- Juvia sait ce que ça veut dire.
- Ah, ok…
- Juvia est fatiguée et voudrait se reposer.

La mage de l’eau enleva ses chaussures et s’allongea sur le lit, tournant le dos à Lucy. La jeune fille resta quelques minutes assise sans rien dire. Ses relations avec Juvia n’étaient pas au beau fixe, et cela l’ennuyait. Il n’y avait vraiment pas de raison, elles ne s’intéressaient pas au même homme… Puisque Lucy ne s’intéressait à personne. Elle prit sur elle et décida de dissiper le malentendu une bonne fois pour toute. Après tout, elles étaient deux mages de la même guilde, Fairy Tail, et allaient affronter la fin du monde ensemble. Ce n’était pas un idiot aveugle qui ne comprenait rien à rien qui allait les empêcher d’être amies ! D’autant que Lucy appréciait déjà Juvia. Lorsqu’elle n’essayait pas de la désintégrer du regard ou de la noyer*… Elle se racla la gorge.

- Juvia ? Je sais que tu as dit que tu voulais te reposer, mais je crois qu’on devrait parler.
- Alors, Lucy se décide enfin à déclarer la guerre à Juvia pour le cœur de Gray-sama ? répondit la jeune femme en se redressant.
- Quoi ? Mais non pas du tout ! contesta vivement la constellationniste en faisant de grands gestes. Ecoute, tu te trompes complètement, il n’y a rien entre Gray et moi ! Rien du tout ! On est amis, c’est tout ! C’est sûr, je l’adore, mais je n’éprouve pas de sentiments amoureux pour lui, je te le promets. D’ailleurs, je ne vois pas où tu as été pêcher un truc pareil.
- Gray-sama a dit qu’il préférait donner sa vie plutôt que de livrer Lucy à Phantom Lord, lorsqu’il a affronté Juvia, répondit la jeune femme du tac au tac.

« Mais ce n’est pas de ma faute ! Moi, j’ai rien dit du tout ! »

- Il aurait dit ça pour n’importe quel mage de notre guilde tu sais. Moi, toi, Erza, maître Makarov, et même Natsu !
- Pour Juvia aussi ?
- Bien sûr !

Lucy sentait que la tension entre elles s’apaisait peu à peu, alors elle décida de tenter le tout pour le tout.

- Et même, je dirais que pour toi, ça serait un peu différent.
- Oui, Juvia n’est pas à Fairy Tail depuis très longtemps, alors forcément Gray-sama n’a pas autant d’affection pour elle que pour les autres membres de la guilde…

Elle avait l’air si triste en disant ça ! Lucy se doutait qu’elle aurait ce genre de réaction. Convaincre Juvia du contraire serait sûrement difficile.

- Non, non ! Ce n’est pas ce que je voulais dire ! Comment t’expliquer ? Ecoute, je ne sais pas s’il s’en rend lui-même compte, mais je crois qu’il t’aime bien Juvia, différemment de moi ou même d’Erza.
- Gray-sama aime bien Juvia ? Il l’a dit à Lucy ?
- Euh non… Pas exactement… Mais il y a des signes qui ne trompent pas. Comme ce matin par exemple…
- Juvia s’est conduite de façon odieuse, elle a abusé de Gray-sama, qui était empoisonné !

La jeune femme se prit la tête dans les mains, un air positivement horrifié sur le visage et Lucy décida de laisser ce sujet de côté.

- Il se conduit de façon étrange quand tu es dans les parages, il est plus timide (« Pour autant qu’un exhibitionniste puisse faire preuve de timidité… »)… et … et tout à l’heure quand on a parlé de toi, il a rougi !
- Oui, le comportement de Juvia l’a horriblement gêné, alors…
- Mais je te dis qu’il est dingue de toi ! Ne fais pas semblant de ne pas comprendre ! On va jamais y arriver si vous êtes tous les deux aussi bouchés ! Il faut qu’il y en ait un qui passe à l’attaque où vous passerez le reste de votre vie à faire semblant de ne pas vous regarder ! Alors fonce Juvia, fonce ! Et mets-le à tes pieds !

Dans sa ferveur, Lucy s’était mise debout sur le lit et brandissait son poing vers le ciel. Enfin, vers le plafond.

- Lucy dit des bêtises… Mais c’est gentil d’encourager Juvia. Mais alors, Lucy n’est vraiment pas amoureuse de Gray-sama ?

La constellationniste hocha vigoureusement de la tête, en se remettant à genou sur le lit.

- Juvia s’est trompée tout ce temps ?

Nouveaux hochements de tête.

- Lucy est amoureuse de quelqu’un d’autre ?

Re-hochements de tête…

- Euh… non ! Lucy n’est … je veux dire, je ne suis amoureuse de personne !

Le visage de Natsu flotta dans son esprit. Elle le chassa. Le visage de Natsu, avec son sourire si innocent flotta dans son esprit. Elle rougit et le chassa. Mais il fut remplacé par Natsu la sauvant des morts-vivants, Natsu la prenant dans ses bras, Natsu lui nouant son écharpe autour de la cuisse, Natsu la portant sur son dos, Natsu la réconfortant … Natsu l’embrassant … Natsu, Natsu, Natsu… Elle était si rouge que de la fumée aurait tout aussi bien pu lui sortir par les oreilles.

- Lucy est en train de mentir à Juvia. Si Lucy n’avoue pas l’identité de la personne qu’elle aime, Juvia va croire qu’il s’agit de Gray-sama et déclarer une guerre sans pitié à Lucy ! dit la mage de l’eau, un sourire au coin des lèvres.

Lucy n’aimait pas du tout la tournure que prenait la conversation. Comment avaient-elles pu passer du cas de Gray et de Juvia à l’identité de celui qu’elle aimait ? Alors qu’elle ne l’aimait pas ! Mais la vérité devenait trop pressante pour qu’elle continue de la nier, et s’imposait à elle, balayant toutes ses résistances en faisant sournoisement et constamment apparaître le visage du Salamander dans son esprit. « Mais qui crois-tu tromper, ma pauvre Lucy ! Il est grand temps de regarder la réalité en face !» Elle avait de plus en plus chaud, et la désagréable impression que tout le sang de son cerveau l’avait déserté pour venir loger dans ses joues.

- Lucy ? appela Juvia alors que la jeune fille semblait proche de la syncope.
- …tsu, murmura cette dernière.
- Comment ? Juvia n’a pas entendu.
- Natsu ! Natsu ! Natsu ! Je suis amoureuse de Natsu ! cria la constellationniste.
- D’a-d’accord… Juvia a compris !

L’avoir enfin reconnu et dit à voix haute la soulagea, comme si on lui avait enlevé un poids de la poitrine. Jusqu’au moment où ledit jeune homme déboula dans la chambre, l’air inquiet.

- Lucy, qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi tu as crié mon nom comme ça ?
- HIIIIIIIII ! Va-t-en ! hurla-t-elle en lui lançant son oreiller à la figure. On n’entre pas dans une chambre de filles sans frapper !

Elle sauta du lit, poussa le Dragon Slayer déconcerté hors de la chambre et referma la porte, essoufflée. Puis, elle se laissa glisser le long du mur et tenta de reprendre sa respiration.
Juvia ne put s’empêcher de rire.

- Lucy est plutôt drôle en fait ! Et mignonne !
- Tu trouves ?
- Est-ce qu’elle va foncer et mettre Natsu-san à ses pieds ? demanda la jeune femme avec un sourire espiègle.
- Hum… On verra, répondit la jeune constellationniste en se relevant. Et toi ? Qu’est-ce que tu vas faire ?
- Juvia a besoin de réfléchir… Juvia va aller prendre l’air.

Elle se dirigea vers la porte, puis elle marqua un temps d’arrêt et se retourna.

- Lucy ?
- Oui ?
- Merci.
- Euh… De rien.

Puis elle sortit. Lucy était plutôt contente de sa conversation avec Juvia (même si elle avait faillit tourner à la catastrophe. Vraiment, l’ouïe affutée du Salamander était très irritante quand cela ne servait pas à lui sauver la vie). Elle avait l’agréable sentiment qu’elles s’étaient rapprochées et qu’elles allaient réellement devenir amies, pas juste compagnons de guilde.

Gray et Natsu râlaient sec en entrant dans leur chambre. Comment Erza pouvait-elle s’imaginer ne serait-ce qu’une seule seconde qu’ils allaient pouvoir se supporter l’un l’autre toute une nuit. « Si cet abruti se met à ronfler, je ne réponds plus de rien ! » pensa Gray alors qu’il refermait la porte. Il envisagea un instant de la rouvrir et d’aller trouver la terrifiante jeune femme pour lui démontrer l’absurdité de ce qu’elle lui demandait. Mais il se souvint du regard qu’elle leur avait lancé et ses paroles résonnèrent dans son esprit : « Ne me dîtes pas que vous voulez dormir avec les filles, bande de débauchés ! A moins que vous ne préfériez dormir avec MOI… dormir avec MOI… MOI… ». Il en eu des sueurs froides et abandonna aussitôt l’idée. Il remarqua alors que tout était bien silencieux. Natsu avait arrêté de ronchonner, ou alors il y avait un dieu quelque part qui avait entendu ses prières, et avait privé cet abruti de Dragon Slayer de sa voix. Mais en y réfléchissant, Gray se dit que le stupide cracheur de feu aurait trouvé un autre moyen de faire du bruit, rien que pour le plaisir de l’ennuyer. Alors il se retourna, et il resta paralysé par la vision d’horreur qui le frappa. Il - n’y - avait - qu’un - seul - lit - dans - la - chambre. Il tourna les yeux vers Natsu, incrédule, et celui-ci lui rendit son regard. Soudain, ils s’élancèrent en braillant.

- Je prends le lit, pousse-toi ! hurla Gray.
- Rêve ! Je l’ai vu avant toi.
- Dégage abruti ! Les abrutis ont pas besoin de lit, ils peuvent dormir par terre !
- Me traite pas d’abruti, pervers !
- Bouffeur de flammes !
- Exhibtionniste !
- Si t’es pas content, t’as qu’à aller te plaindre à Erza ! rétorqua le mage de glace.
- Vas-y toi ! T’es plus près de la porte !
- N’importe quoi !
- Alors Gray, sois un vrai mec et assume ! T’as peur d’une fille ? T’es qu’une grosse mauviette !
- Je veux pas entendre ça dans la bouche d’un type qui a les cheveux ROSES !
- MES CHEVEUX SONT PAS ROSES, ILS SONT ROUGES !
- Cause toujours ! ‘toute façon t’as aussi peur d’Erza que moi !

Ils entendirent frapper deux coups à leur porte.

- Tout va bien ? demanda la voix la plus terrifiante qu’ils aient jamais entendue.
- AYE ! répondirent-ils à l’unisson, bras dessus, bras dessous.

Des bruits de pas leur indiquèrent qu’Erza s’éloignait, et ils se séparèrent aussitôt, se fusillant du regard. Puis ils s’assirent en tailleur chacun à une extrémité du lit, les bras croisés, se tournant le dos. Ils restèrent ainsi immobiles à bouder dans leur coin, jusqu’à ce que, soudain, Natsu saute du lit et se précipite dans le couloir. Gray ne lui prêta pas attention, trop occupé à redouter la terrible nuit qui l’attendait pour s’interroger sur les réactions étranges d’un type déjà bizarre. Le Dragon Slayer revint trente secondes plus tard, l’air perplexe, un oreiller à la main. Gray renonça à comprendre, notant seulement qu’à défaut d’avoir un autre lit, ils auraient au moins un oreiller chacun. Ou pas. Une Lucy écarlate entra en trombe dans leur chambre, récupéra l’oreiller et sortit aussi vite qu’elle était entrée, claquant la porte au passage. Avant de refaire irruption dans la pièce et de pointer un doigt menaçant sur Gray.

- Toi ! J’ai risqué la mort par noyade pour toi, alors t’as pas intérêt à tout faire foirer !

Puis elle repartit, définitivement cette fois.

- Mais qu’est-ce qui lui prend ? demanda le mage de glace, perplexe.
- Aucune idée ! Elle m’a appelé, et quand je suis entré elle m’a chassé. Les filles, c’est vraiment trop compliqué !
- A qui le dis-tu ! soupira Gray.

Ils échangèrent un regard de compréhension et de camaraderie masculine, avant de se souvenir qui était le type en face d’eux et reprirent leur position, chacun à une extrémité du lit. Gray ressassait les paroles de Lucy. Elles l’avaient intrigué. Risqué la mort par noyade ? Pour lui ? A quel moment ? Il ne se souvenait absolument pas qu’elle l’ait sauvé, encore moins de s’être noyé, dans quelques cours d’eau que ce fut. Sauf si on comptait la fois où Erza les avait forcés lui et Natsu à prendre leur bain tous les trois, lorsqu’ils avaient huit ans. Les deux garçons s’étaient battus toute la journée, ils empestaient la transpiration et étaient couvert de boue. Lorsqu’Erza leur avait ordonné d’aller prendre une douche, ils l’avaient royalement ignorée, ce qui avait mis la fillette dans une colère noire. Elle les avait attrapés tous les deux par le col (enfin par la ceinture pour Gray, qui avait encore égaré son t-shirt). Il avait essayé de fuir et pour l’en empêcher, son amie l’avait fermement plaqué au fond de la baignoire. Qui était pleine. Ce dont elle ne s’était rendu compte qu’au moment où il était devenu sérieusement violet.
Mais il était impossible que Lucy soit au courant de ça. Sauf si le stupide Salamander lui en avait parlé, ce qui était peu probable car il avait été au moins aussi traumatisé que lui par cet épisode. De plus, la constellationniste n’avait rien à voir avec cette histoire ! Le mage de glace réfléchit quelques instants, avant de conclure que la seule source d’eau dans les environs était Juvia. Mais ça n’avait pas de sens, pourquoi la jeune femme menacerait-elle Lucy ? Elles étaient amies non ? Et elles appartenaient à la même guilde. Et puis Juvia ne ferait pas de mal à une mouche, bien que son comportement à l’égard de la mage stellaire soit parfois un peu…exotique. Mais elle était l’une des filles les plus gentilles qu’il connaissait. Une des plus jolies aussi, avec ses grands yeux bleus qui pétillaient, son teint de porcelaine, ses lèvres roses. Elles avaient l’air si douces, il se demandait comment ça serait de l’em… Il se sentit brusquement très mal à l’aise et il commençait à avoir trop chaud. Il chassa rapidement cette pensée incongrue de son esprit. « Fait trop lourd ici, je vais aller me dégourdir les jambes dehors, ça me remettra les idées en place. » décida-t-il.

Après le départ de Juvia, Lucy resta assise sur le lit un moment, encore secouée par la révélation qu’elle venait de faire à la jeune femme (et à elle-même). Alors, c’était officiel, elle était amoureuse de Natsu. La belle affaire ! Le jeune homme n’était pas plus doué que Gray avec les filles, et il avait fallu que ses pensées soient embrouillées par un quelconque poison pour qu’il daigne lui accorder son attention. L’avoir allait s’avérer ardu. D’ailleurs, le voulait-elle vraiment ? Elle aimait bien leur relation actuelle, et elle craignait que l’ambiance devienne étrange entre eux s’ils allaient plus loin. Alors, autant laisser les choses telles qu’elles étaient, non ? Et le voir partir avec une autre ? Le visage de Lisanna se forma dans son esprit. Non ! Certainement pas ! Elle appréciait beaucoup la jeune fille, mais il était de notoriété publique qu’elle s’intéressait de très près à Natsu. Maintenant qu’elle avait accepté ses sentiments, il était hors de question qu’elle abandonne. Bon, elle allait devoir se retrousser les manches. Après tout, en plus de prouver à un Dragon Slayer particulièrement bouché qu’elle était la femme de sa vie, elle ne devait jamais que sauver Wendy, réconcilier Yume et sa sœur, empêcher une prophétie catastrophique de se réaliser, vaincre un vilain-méchant-pas-beau qui voulait gouverner le monde (encore un !) et ainsi sauver ledit monde de la destruction. Elle se demandait quelle tache serait la plus difficile à réaliser.
Elle hésitait entre Natsu et le vilain-méchant-pas-beau, lorsqu’on frappa à sa porte.

- Oui ? dit-elle distraitement alors que la balance penchait définitivement vers Natsu, et que ses pensées s’orientaient plus précisément sur le jeune homme.

La porte s’ouvrit sur Erza, qui entra et resta sur le seuil.

- Juvia n’est pas là ? demanda-t-elle en inspectant la chambre des yeux.
- Non, elle est sortie, répondit Lucy, qui rêvassait toujours.

Elle en était au moment où Natsu lui avait noué l’écharpe autour de la cuisse.

- Tu vas bien ? Tu es toute rouge ?

La jeune fille soupira. Ce n’était pas la première fois qu’Erza lui posait cette question aujourd’hui. Elle rougissait vraiment souvent en ce moment !
La rouquine ferma la porte et vint s’assoir à côté de son amie.

- Tu veux en parler ?
- Oh, ce n’est rien, j’ai juste pris conscience de certaines choses, et je ne sais pas encore bien comment gérer tout ça… En plus, ce n’est pas forcément le moment d’y penser.
- Serait-ce en rapport avec d’hypothétiques sentiments envers un certain Salamander ? lui demanda Erza non sans malice.

Lucy ouvrit de grands yeux.

- Comment ? Mais… pourquoi… comment… depuis quand… tu savais ?
- Excuse-moi, mais tu me sous-estimes ! J’ai fait assez de mission avec vous pour m’en rendre compte !
- Qui d’autre sait ?
- Hum, voyons… Mira bien sûr. Elle n’arrête pas de piailler et de me casser les oreilles à propos de vous deux, ça la met dans un état d’euphorie totale… Je suppose que Lisanna doit se douter de quelque chose aussi… Oh et puis il y a Levy qui n’arrête pas de me harceler pour savoir si tu t’es enfin confessée et Bisca m’a demandé l’autre jour si vous sortiez ensemble. Alzack était là, il a tout entendu… Ah oui ! Maître Makarov et Mira en parlaient il n’y a pas très longtemps, ils disaient que Loki en avait fait tout un drame lorsque Makao et Wacaba lui avaient demandé s’il n’était pas trop dégoûté de s’être fait piquer sa copine… et…
- STOOOOOOOOOP !!! C’est bon, j’ai compris !

Alors comme ça, tout Fairy Tail était au courant de ce qu’elle ressentait ? Alors qu’elle-même venait de s’en rendre compte ! Elle était tellement gênée ! Elle voulait clore le sujet, mais Erza n’en avait pas terminé avec elle.

- Alors, vas-tu enfin me dire ce qui s’est passé entre toi et Natsu ce matin ?
- De quoi tu parles ?
- Tu sais très bien de quoi je parle, répondit la terrifiante mage, son visage à quelques centimètres de celui de Lucy. Dans la guilde, avant que tout ce bazar nous tombe dessus.
- Rien du tout ! J’ai vu tout le monde agir étrangement, et j’ai senti l’odeur du poison, alors je suis sortie, c’est tout !
- Alors, pourquoi tu rougis ?
- … C’est toi, tu me fixes depuis tout à l’heure !
- En général, ce n’est pas quand MOI je te regarde que tu rougis…
- …
- Ce n’est pas grave, je demanderai à Natsu.
- Inutile, il ne s’en souvient pas.
- Ah ! Donc il s’est quand même passé quelque chose ! Allez, dis-moi ! poursuivit Erza d’un ton suppliant, en ouvrant de grands yeux implorants.
- Héééé ! Arrête-ça, c’est trop bizarre ! Ca te va pas du tout !
- Ne change pas de sujet, reprit la jeune femme, d’un ton plus sévère.

Elles se toisèrent pendant de longues secondes. Lucy commençait à flancher devant le regard pénétrant de son amie. Elle ouvrit et referma la bouche plusieurs fois, voulant parler puis se ravisant. Erza haussa les sourcils, l’air de dire allez-crache-le-morceau-je-finirai-par-le-découvrir-de-toute-façon-vaut-mieux-pour-toi-que-ça-vienne-de-toi.

- D’accord ! Il m’a embrassée, répondit la constellationniste embarrassée. T’es contente ?

La rouquine écarquilla les yeux une fraction de seconde, ne s’attendant pas à une telle confession. Puis son côté fille se réveilla et elle demanda, le regard avide :

- C’était comment ?
- Pourquoi tout le monde me demande ça ?
- C’é-tait-com-ment ? répéta Erza en insistant bien sur toutes les syllabes.
- Hum… Bref, répondit Lucy avec un sourire.

Elle savait très bien que ce n’était pas la réponse attendue.

- Happy m’a lâché un poisson sur la tête, et d’une façon ou d’une autre, ça m’a réveillée et je me suis enfuie.
- Ttt ttt ttt ! Tu aurais dû en profiter ! Ce n’est pas tous les jours que tu verras Natsu prendre de telles initiatives, lui répondit son amie d’un ton réprobateur.
- Erza !

Lucy ne pensait pas s’en tirer à si bon compte et attendait l’avalanche de questions qui menaçait de lui fondre dessus. Mais il n’en fut rien. A la place, Erza demanda avec une réticence certaine :

- Et moi, j’ai dit ou fait quelque chose… d’inhabituel ?

La blonde fut surprise par cette question et cligna des yeux avant de répondre :

- Non non, rien ! Rien que j’ai vu en tout cas.
- Bon.

Devant le changement d’ambiance, Lucy décida d’amener la conversation vers un autre sujet.

- Pourquoi tu cherchais Juvia au fait ?
- Je voudrais qu’on se réunisse maintenant, il nous manque toujours des informations pour décider d’un plan de bataille. Je vais demander à un des garçons d’aller la chercher.
- Ok.
- Viens ici, je vais t’aider à aller jusqu’à la salle.
- Je crois que ça va … Oups !

Erza venait de soulever Lucy et de la jeter plus ou moins délicatement sur son épaule. Elle quitta la pièce en la portant sans effort apparent et la déposa devant la lourde porte en chêne. Puis elle fit demi-tour, alla jusqu’à la chambre de Gray et Natsu et frappa à la porte.

- Ouais !

Elle entra et avisa Natsu, allongé sur le lit, les bras croisés sous la tête, seul. Repensant aux paroles de Lucy, le coin de ses lèvres se recourba en un sourire imperceptible.

- Gray n’est pas là ? demanda-t-elle.
- Nan, il est sorti tout à l’heure.

Certaines pièces s’assemblèrent dans la tête d’Erza et elle eut un vrai sourire. Qui fit frissonner le pauvre mage, le faisant se redresser sur le lit.

- Attends encore cinq minutes, et va le chercher, il faut qu’on se prépare pour demain.
- Quoi ? Mais il pleut dehors ! Je peux l’entendre, et ce n’est pas une petite averse !
- …
- AYE !
- Et ramène Juvia aussi.
- AYE !
- Et fais attention que le passage ne se referme pas avant que tu sois rentré, ça m’énerverait beaucoup de devoir aller vous chercher moi-même.
- AYE !
- Et essaie d’agir en homme aussi, où une certaine mage finira par se lasser de t’attendre ! Et ça vaut aussi pour l’idiot qui partage ta chambre !
- AYE… Hein ?

En sortant de la chambre de ses deux amis, elle pensa : « Ont-ils seulement pensé qu’ils ne pourraient pas rentrer sans le mot de passe ? ». Ah, l’amour ! Si elle était heureuse pour ses amis, elle ressentait aussi une pointe de jalousie, se demandant si ça finirait par lui arriver aussi. Elle balaya ce sentiment qu’elle qualifiait d’impur et se dirigea vers la pièce centrale de leur cachette.
Si son pressentiment était fondé, ce fichu mot de passe (qu’elle-même ne comprenait pas et connaissait encore moins) était sans aucun doute le dernier des soucis de Gray et Juvia à ce moment même. Elle ne put s’empêcher de sourire.


* cf l’arc de la tour du paradis. Mais si, quand Juvia fait des bulles d’eau contenant de l’air pour tout le monde et qu’elle fait celle de Lucy plus petite… Comment ça, je suis une otaku obsédée de Fairy Tail pour me souvenir de ce genre de détail ? (Pour ma défense, je dirais qu’au moment où j’ai relu et corrigé ce chapitre, je venais de reregarder cette partie de l’anime… Au lieu de réviser…)



Poser un commentaire
Chapitres : 1 .2 .3 .4 .5 .6 .7 .8 .9 .10 .11 .12 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Mercredi 17 Janvier 2018

<< Janvier 2018 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 291)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 2789)