Fanfictions

Toutes En-cours One-Shot Achevée


Pages : 1


Les nouvelles aventures de Fairy Tail : la princesse au bois rêvant

Usagi-chan

0 comemntaire - Poster un commentaire -

Niveau : [R] Résumé : Le futur est-il vraiment déjà écrit, et notre destin tout tracé ? Nous, on n’y croit pas une seule seconde ! Nous sommes des mages de Fairy Tail, et notre avenir, il n’y a que nous qui puissions en décider ! Si tu n’aimes pas ce que tu vois, alors lève-toi et bats-toi pour que demain existe !

Disclaimer : La plupart des personnages ainsi que l'univers appartiennent à Hiro Mashima. Les personnages qui ne font pas partie de Fairy Tail sont à moi.


Chapitres : 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10 . 11 . 12 . 13 . 14 . 15 . 16 . 17 . 18 . 19 . 20 . 21 . 22 . 23 . 24 . 25 . 26 . 27 . 28 .
Chapitre 16 :: CHAPITRE 14 extra : Une nuit pas comme les autres… A moins que… ? /!\ 18+ /!\

Lucy avait gardé l’écharpe de Natsu, et y enfouit son visage, se perdant dans l’odeur du jeune homme.
Quelques instants plus tard, elle entendit la porte de sa chambre s’ouvrir tout doucement, la tirant de son demi-sommeil. Elle se réveilla totalement lorsqu’elle aperçut une ombre se faufiler à l’intérieur de la pièce.
- Juvia, chuchota-t-elle en cherchant son amie pour la secouer et la réveiller, il y a quelqu’un dans la chambre !
Ne la trouvant pas, la constellationniste sentit une décharge d’adrénaline imprégner son corps. Elle était seule contre un visiteur nocturne, dont elle ne connaissait pas les intentions. Et si c’était un de leurs nouveaux ennemis, un mage de Dark Holders ? Et s’ils avaient trouvé la cachette des rescapés de Dreaming Light ? Et pire encore, si c’était un pervers venu s’en prendre à elle ? Et où était passée Juvia ? S’armant de courage, Lucy attrapa ses clés qu’elle avait cachées sous son oreiller avant de se coucher, et se préparait à appeler Loki, voulant mettre toutes les chances de son côté, lorsqu’un chuchotement se fit entendre.
- Lucy ? Lucy, tu dors ?
- Natsu ? demanda cette dernière étonnée.
Elle alluma la petite lampe de chevet et découvrit le jeune homme qui s’avançait vers elle, un grand sourire sur le visage. Il était torse nu, dévoilant ainsi à son regard son corps divinement sculpté. La jeune fille se rappela leur brève étreinte, juste avant qu’elle aille se coucher et son désir de rejoindre le jeune homme à peine était-il parti. Elle balbutia :
- M-mais, qu’est-ce que tu… enfin, qu’est-ce que tu fais là ?
Le jeune homme s’assit sur le bord de son lit, juste à côté d’elle et soupira.
- Le pervers qui dort dans ma chambre s’est déshabillé dans son sommeil ! Tu peux le croire ça ? Je l’ai balancé dans le mur mais ça l’a pas réveillé. Ca m’a fichu les boules, alors j’ai préféré venir ici. Il est vraiment flippant ! Enfin bref, ça te dérange si je dors avec toi ?
Lucy n’en croyait pas ses oreilles ! Son visage se colora vivement de rouge du cou à la racine des cheveux. Ca ne serait pas la première fois qu’ils dormiraient ensemble, mais d’habitude il ne lui demandait pas son avis, et elle le découvrait à côté d’elle le matin en se réveillant. Ce qui avait pour effet de l’agacer au plus haut point. Enfin, c’était ce dont elle tentait de se persuader.
Elle allait lui répondre que ce n’était pas possible, que Juvia allait surement revenir et n’apprécierait sans doute pas de le trouver à sa place, quand elle leva les yeux vers lui et surprit son regard. Il était brûlant et pénétra son âme, faisant voler des papillons dans son ventre. La jeune fille oublia instantanément ce qu’elle avait prévu de dire, et resta bouche bée devant son ami. Il en profita pour rapprocher son visage du sien, ne la quittant pas du regard. Son parfum particulier d’épices et de feu de bois enivra la constellationniste.
- Alors, je peux ? demanda-t-il, un sourire coquin se dessinant sur ses lèvres.
- Ou-oui, répondit une Lucy hébétée, happée par le regard du Salamander.
Natsu se rapprocha encore, se penchant vers elle et lui chuchota à l’oreille : « Merci, tu ne le regretteras pas », avant de caresser la nuque de la jeune fille du bout de son nez, déposant un baiser à la base de son épaule, tandis qu’il effleurait la cuisse de son amie, sous son short de pyjama. La réaction de la constellationniste ne se fit pas attendre.
- Mais, qu’est-ce que tu fais, espèce de pervers ? dit-elle en le repoussant. Arrête-ça tout de suite, ça ne te ressemble pas du tout ! Et en plus, je ne suis pas d’accord ! Allez, couche-toi et laisse-moi dormir ! Et surtout, tiens-toi tranquille ! lui ordonna-t-elle d’une voix autoritaire
Lucy se recoucha, légèrement tremblante, et se poussa pour faire de la place à Natsu. Elle lui tourna le dos, bien décidée à lui faire comprendre qu’elle n’était pas ce genre de fille. Une petite voix lui disait que si elle n’était effectivement pas ce genre de fille, elle aurait chassé le Dragon Slayer de sa chambre séance tenante. Elle l’ignora et ferma les yeux, alors qu’elle entendait son ami se glisser sous les draps à côté d’elle, en émettant un faible soupir. Son cœur battait la chamade, et il l’entendait sûrement. Elle se dit qu’elle allait rester éveillée jusqu’à ce qu’elle soit sure qu’il soit endormi, histoire qu’il n’essaie pas de profiter de la situation. Néanmoins, la fatigue recommençait à la gagner et sa conscience s’éloignait peu à peu, alors que la chaleur du jeune homme couché derrière elle l’enveloppait, et malgré tout, l’apaisait.
Elle s’abandonna dans les bras de Morphée, qui se refermèrent tendrement sur elle, enlaçant sa taille, les doigts de la divinité grecque se glissant sous son haut de pyjama et traçant tendrement des courbes sur son ventre. Puis, espiègles, ils remontèrent lentement, laissant des sillons brûlants sur sa peau, jusqu’à atteindre le bas de sa généreuse poitrine. La jeune fille soupira de contentement, s’enfonçant un peu plus dans les bras de… Attendez cinq secondes ! Depuis quand Morphée se permettait-il de la caresser ainsi ? Elle ouvrit brutalement les paupières pour voir les mains de Natsu passée sous son t-shirt, la pelotant allègrement ! Les yeux lui sortirent des orbites. Mais qu’est-ce qui lui prenait ? Fulminant, elle ouvrit la bouche pour remettre le Salamander à sa place et agrippa son bras pour le repousser, quand celui-ci commença à titiller le bout de son sein, la coupant dans son élan. Sa main se crispa sous la surprise, et la seule chose qui put sortir de sa bouche fut un gémissement qui ressemblait fort à un gémissement de plaisir. Honteuse, elle plaqua ses mains sur ses lèvres, pour empêcher les traîtresses de montrer à son ami qu’elle appréciait énormément le traitement qu’il faisait subir à son sein gauche.
Elle entendit un rire étouffé et victorieux derrière elle, et sa fureur revint. L’ordure ! Il avait fait exprès de la toucher ainsi pour l’empêcher de riposter ! Et il avait réussi.
Alors, qu’elle se raidissait, les lèvres pincées, et tentant tant bien que mal de se reprendre et de s’empêcher de tressaillir à chaque caresse que Natsu infligeait à son téton durci par le plaisir montant, elle entendit le jeune homme chuchoter :
- Ne résiste pas Lucy, je sais que tu en as envie. Ton corps parle pour toi. Ne t’inquiète pas, je ne te ferai pas mal.
Elle le sentit enfouir sa tête dans son cou et il commença à embrasser sa peau nue, tout en prenant tout son sein dans sa main, le massant sensuellement.
Les yeux de Lucy se fermèrent, alors que ses lèvres s’entrouvraient en une moue de plaisir. Elle sentait l’arôme de Natsu tout autour d’elle, emprisonnant ses sens. La chaleur du jeune homme se répandait dans tout son corps, jusqu’à son intimité, qui réclamait l’attention du Salamander. Celui-ci sembla entendre la demande muette de la jeune fille, et descendit sa main doucement jusqu’à son bas de pyjama. Il passa ses doigts sous l’élastique, attendant l’éventuel désaccord de Lucy. Comme il ne venait pas, il avança sa main plus loin, et frôla l’entrejambe de la jeune fille à travers le tissu fin de son sous-vêtement, provoquant un léger sursaut chez la blonde. Elle lui prit le poignet pour le repousser malgré l’envie qu’elle ressentait, mal à l’aise. L’ignorant, il s’arrêta brièvement, le temps de passer sa main sous le tissu, et recommença. Il l’effleura délicatement, puis la caressa langoureusement, et Lucy ne savait plus si elle voulait qu’il s’arrête ou qu’il continue, la sensation des doigts chauds de Natsu sur sa zone sensible lui faisant perdre la tête. Son souffle s’accélérait, son plaisir montait. Le jeune homme introduisit un doigt dans son intimité, et commença de lents mouvements de va-et-vient, tout en continuant ses caresses externes avec son pouce. Puis il immisça un deuxième doigt et reprit de plus belle. Les soupirs de Lucy s’intensifièrent. Elle avait décidé. Malgré sa gêne qui ne s’était pas totalement dissipée, elle ne voulait surtout pas qu’il s’arrête. Elle tentait de retenir ses gémissements, mais ne parvenait qu’à les étouffer.
Tout à coup, Natsu stoppa ses caresses et la bascula sur l’autre côté, lui faisant ainsi face. Dans la pénombre, elle perçut l’éclat sensuel de ses yeux, et y lut tout le désir qu’il avait pour elle, son odeur continuant de l’enflammer. Alors, ses dernières résistances tombèrent, et elle ne le repoussa pas lorsque le jeune homme l’attira contre lui et emprisonna ses lèvres dans les siennes. La constellationniste enroula ses bras autour du cou de son ami et eut un frisson de plaisir lorsqu’elle sentit son membre se durcir contre sa jambe, alors qu’il enserrait ses reins, la plaquant fermement contre lui. Se sentant pousser des ailes, Lucy entrouvrit la bouche, et presque aussitôt Natsu fit de même, permettant à leur langue de rejoindre la danse initiée par leurs lèvres. Ils fondirent l’un dans l’autre, esclaves de leurs sens.
Au bout de quelques minutes, ils se séparèrent à regret, ayant besoin de reprendre leur souffle. Ce faisant, le Salamander posa de doux baisers sur les lèvres de sa dulcinée, avant de la laisser récupérer.
« Mais qu’est-ce que je fabrique ? se demanda Lucy, haletante. Ca ne me ressemble pas. Pas plus que ça ne ressemble à Natsu. Je devrais peut-être arrêter avant que ça n’aille trop loin, je devrais peut-être… lui dire… que je ne suis… pas prête… » Mais le Dragon Slayer venait de la basculer sur le dos, avant de se positionner au-dessus d’elle et de la regarder dans les yeux. Il l’embrassa à nouveau avec fougue, ce qui lui fit perdre le fil de ses pensées.
Le corps brûlant du jeune homme pressé contre le sien provoquait en elle des sensations qu’elle ne connaissait pas et elle commençait à ressentir que leurs vêtements étaient de trop. Natsu pensait visiblement la même chose, puisqu’il commença à lui enlever son t-shirt, embrassa sa voluptueuse poitrine, procurant ainsi à la jeune fille des sensations inouïes. Puis il s’attaqua à son bas de pyjamas, le faisant glisser sensuellement le long des jambes de la constellationniste, qui tremblait chaque fois qu’il frôlait sa peau. Il passa ses doigts sous l’élastique de la culotte en dentelle de Lucy, la glissa vers le bas à son tour, embrassant le bouton sensible déjà à fleur de peau de la jeune fille au passage. Celle-ci tressaillit et poussa un petit cri, avant de rougir de gêne. Une fois qu’il eut terminé, la constellationniste, complètement nue, le sentit s’éloigner d’elle. Un vif éclat de lumière lui agressa les yeux, qu’elle protégea de sa main, lorsqu’il alluma la lampe de chevet. Avant de se souvenir de sa nudité, et d’essayer de rabattre le drap sur elle pour se cacher. Mais Natsu l’en empêcha.
- Je veux te voir, lui dit-il. S’il-te-plait, laisse-moi te regarder.
Rouge de gêne, Lucy laissa le jeune homme la contempler. Après quelques instants, il se pencha vers elle, et plantant son regard brillant de désir dans celui de la jeune fille, il lui dit : « Tu es belle » avant de l’embrasser. Elle répondit à son baiser, avant de le repousser. Devant son regard interrogateur, elle répondit timidement :
- A toi maintenant. Moi aussi je veux te regarder.
Cette requête parut surprendre le jeune homme un instant, mais il s’exécuta de grâce. En quelques secondes, il se retrouva nu, dans toute sa gloire, sous le regard appréciateur d’une Lucy toujours écarlate. Elle l’admira en entier, de son torse musclé, jusqu’à ses abdominaux parfaitement dessinés, en passant par ses bras forts et son membre turgescent, témoin de son désir pour elle. Le corps incomparable du jeune homme attisa encore, si cela était possible, l’envie que la blonde avait de le sentir contre et en elle, et elle se redressa pour l’attirer à elle. Puis elle ré-éteignit la lumière.
- Pourquoi t’as éteint ? lui demanda-t-il.
- Je préfère continuer dans l’obscurité, chuchota-t-elle timidement.
- Comme tu veux, répondit-il, sa voix trahissant son sourire.
Il se coucha contre elle délicatement, en retenant sa fougue et sa main retrouva vite le chemin de la poitrine de la jeune fille, alors qu’ils s’embrassaient. Puis, il descendit, et emprisonna dans ses lèvres la pointe du sein droit de Lucy. Il commença à le suçoter doucement, et à le lécher, provoquant chez sa partenaire des soupirs et des gémissements de contentement qui l’encourageaient à continuer.
Sentant une envie différente s’imposer à elle, mais n’osant la formuler à haute voix, la jeune fille posa les mains sur les épaules du Salamander, et le poussa légèrement vers le bas, pour lui faire comprendre ce qu’elle attendait de lui.
Le jeune homme comprit parfaitement le message, et se désintéressa de la poitrine de la blonde pour parsemer son ventre de baisers, qui furent autant de délicieuses brûlures pour elle. Il descendit de plus en plus, jusqu’à atteindre le bas de ses hanches. Le corps de Lucy frissonna malgré elle, alors que son esprit se partageait entre l’impatience et la gêne. Natsu ne lui laissa pas le temps de trancher, et de ses mains brûlantes, il écarta doucement les cuisses de la blonde, afin de se placer entre elles. La jeune fille baissa les yeux vers lui et sa température monta d’un cran. Elle pensa qu’il n’y avait rien de plus érotique que la vision de Natsu, la tête entre ses cuisses, cette lueur indécente dans les yeux et ce sourire mutin aux lèvres. Lucy déglutit, attendant qu’il daigne enfin accéder à sa demande. Le jeune homme ne se fit pas prier, et commença à embrasser son intimité, avant de laisser le soin à sa langue brûlante de continuer ses cajoleries.
La sensation était divine et Lucy ne put plus retenir ses gémissements, alors que la langue ardente de Natsu faisait des merveilles, trouvant l’endroit exact qui l’amenait vers le septième ciel. Il exerça une légère succion sur son centre du plaisir, provoquant une vague de jouissance qui se propagea dans le corps de la jeune fille. Celle-ci se cambra en gémissant de plus en plus fort.
Puis, elle éprouva un délice plus grand encore lorsqu’il introduisit sa langue dans les profondeurs de son étroitesse. Cédant à la passion qui la dévorait tout entière, elle plongea ses mains dans les cheveux du mage, le pressa plus fort contre sa féminité, bougeant son bassin en rythme avec les caresses du jeune homme. Elle sentait son parfum tout autour d’elle, qui l’enveloppait d’une bulle de chaleur, l’empêchant de réfléchir. Les mouvements qu’il effectuait en elle affolaient tous ses sens et ses cris de jouissance brisaient le silence de la nuit. Elle n’aurait jamais cru que le Salamander aurait une telle virtuosité, elle ne pensait même pas qu’il savait que sa bouche pouvait servir à autre chose qu’à manger et insulter Gray ! Alors qu’elle se sentait arriver à son point culminant, elle sentit la langue de son co-équipier se retirer. Une légère plainte de frustration lui échappa, ce qui fit rire Natsu.
- Ne sois pas si impatiente, la gronda-t-il gentiment. Ne t’inquiète pas, je n’en ai pas encore fini avec toi, murmura-t-il en baisant délicatement le creux de son cou.
Puis il chuchota, en effleurant son oreille de ses lèvres : « Tu es délicieuse ». Le souffle de Natsu dans son oreille était délicieusement brûlant. Rougissant à ce compliment inattendu, la jeune fille noua à nouveau ses bras autour du cou de son partenaire, avant de planter un baiser fougueux sur sa bouche, intoxiquée par son odeur. Il la serra contre lui, et elle put sentir sa virilité se durcir encore contre l’intérieur de sa cuisse. Elle enroula alors ses jambes autour des hanches du jeune homme, serrant son sexe gonflé de désir contre le sien. Ce fut au tour du Dragon Slayer de frémir. Il arrêta de l’embrasser pour chuchoter d’une voix rendue rauque par la passion.
- Tu me rends fou Lucy, je te veux maintenant… Je crois que tu es prête, ajouta-t-il en descendant sensuellement sa main jusqu’à la fleur humide de la jeune fille, introduisant un doigt à l’intérieur.
- Aah… Natsu…, furent les seuls mots qu’elle put articuler, ravagée par l’envie de ne faire plus qu’un avec l’homme qu’elle aimait.
Elle avait tout de même un peu d’appréhension, ayant entendu dire que la première fois pouvait être douloureuse. Mais elle décida de ravaler sa peur et de faire confiance à Natsu. Cependant, celui-ci dut percevoir ses craintes en la sentant se crisper légèrement, car il lui caressa amoureusement les cheveux, et murmura :
- Ne t’inquiètes pas, tout se passera bien. Détends-toi et laisse-moi faire.
Il dénoua les jambes de sa maîtresse qui étaient toujours serrées autour de lui, et elle posa ses pieds sur le lit, de part et d’autre du jeune homme. Il dirigea sa virilité vers l’entrée de la jeune fille, et poussa doucement, réprimant difficilement un soupir de contentement.
Lucy le sentit progresser lentement en elle, et eut une grimace de douleur. La première fois était effectivement douloureuse ! Voulant l’apaiser, Natsu lui caressa la joue, tout en déposant un baiser sur son front, sur le bout de son nez, sur ses lèvres. Elle finit par se détendre, et tout en continuant de l’embrasser tendrement, il finit son mouvement et se retrouva totalement à l’intérieur de la jeune fille. Il la sentit se crisper autour de lui, et contint sa passion le temps qu’elle s’habitue à sa présence.
La sensation d’avoir Natsu en elle était grisante, et les premiers moments de souffrance passés, elle sentit son désir remonter, encore plus puissant qu’il ne l’était avant. Elle sourit au jeune homme, comme pour lui donner la permission de commencer. Il débuta alors de lents mouvements de va-et-vient, attentif aux réactions de la constellationniste. Elle l’étreignit plus encore, demandant implicitement au Salamander d’accélérer l’allure. Il s’exécuta et la jeune fille recommença à gémir de plus en plus fort. Elle mouvait son bassin en rythme avec celui de son amant, caressant ses cheveux, le creux de ses reins, chaque endroit de son corps incandescent qu’elle pouvait atteindre. Les sensations qu’il lui procurait étaient étourdissantes, et elle sentit son plaisir s’intensifier, tant par sa présence en elle, et les frictions de leurs peaux enflammées, que par l’arôme ensorcelant du Dragon Slayer qui la privait de sa raison.
Ils poursuivirent leur étreinte, et le silence n’était rompu que par le souffle rauque de Natsu et les gémissements de Lucy, qui murmurait le prénom de son amant. Les mouvements de leurs corps enfiévrés s’accordaient parfaitement. Ils étaient seuls au monde, isolés dans leur bulle de volupté. Le Dragon Slayer regardait tendrement sa partenaire, qui le lui rendait et ils s’embrassaient passionnément. Jamais Lucy ne s’était sentie aussi désirée, aussi femme qu’en cet instant. Le bonheur et le plaisir que lui donnait Natsu étaient complets et elle voulait rester dans ses bras le reste de sa vie.
Leur rythme finit par devenir erratique, leur souffle heurté, leurs gémissements plus sonores, trahissant leur orgasme approchant. Lucy plaqua ses mains sur les fesses de Natsu tout en remontant ses hanches, le poussant plus loin en elle, intensifiant les frottements et la pression du bassin de son amant contre son lascif bouton charnel. Ce dernier donna de grands coups de rein, tout en se mordant la lèvre pour ne pas atteindre l’extase avant sa partenaire. Ce faisant, il stimula le point spécial de la jeune fille. Celle-ci poussa alors un grand cri, son corps s’arc-boutant sous la jouissance, puis retomba sur le lit. Le jeune homme la sentit se resserrer autour de lui et ne fut plus capable de se retenir. Il s’abandonna enfin et le plaisir le submergea à son tour. Il cria le nom de la blonde, avant de s’effondrer dans ses bras, haletant.
Ils restèrent ainsi enlacés de longues minutes, Lucy caressant les cheveux de Natsu, alors qu’il avait enfoui sa tête dans sa nuque et murmurait son nom. Elle se sentait tellement heureuse, elle retombait peu à peu dans le sommeil, enveloppée par la chaleur de son amant, apaisée par son odeur, bercée par sa voix.
- Lucy… Lucy…, murmurait-il.

Mais la jeune fille finit par froncer les sourcils. La voix grave de Natsu devenait de plus en plus aigue, pour se transformer en une voix de fille, qu’elle avait déjà entendue quelque part… La constellationniste ouvrit brutalement les yeux, pour voir le visage inquiet de Juvia au-dessus d’elle. Surprise, elle se redressa brusquement, heurtant au passage le front de son amie avec le sien.
- Aïe ! s’écrièrent-elles en même temps.
Lucy regarda tout autour d’elle en se massant le crâne. Que s’était-il passé ? Quand Juvia était-elle revenue ? Et où était passé Natsu ? Elle mit un moment à s’apercevoir que la jeune femme qui partageait sa chambre lui parlait.
- … Et alors Lucy a commencé à gigoter dans tous les sens en marmonnant. Juvia n’a pas compris ce que Lucy disait, mais elle a cru qu’elle était malade, alors Juvia a essayé de réveiller Lucy. Est-ce que tout va bien ?
La blonde regarda la mage de l’eau sans comprendre. Puis, la lumière se fit peu à peu dans son esprit. Elle avait rêvé ? Tout cela n’était pas réel ? La frustration la submergea. « Quelle idiote ma pauvre Lucy, tu aurais dû t’en douter ! Comme si Natsu était capable de se comporter ainsi ! Je savais bien que son habileté était étrange… »
En se rappelant les détails du songe, elle rougit fortement, honteuse et heureuse que personne ne puisse voir ce qui se passait dans la tête à cet instant précis. Elle était aussi terriblement déçue que tout ceci n’ait été qu’un songe. Cela lui avait semblé si réel ! Elle espérait que sa véritable première fois serait aussi merveilleuse. Et qu’elle lui serait donnée par le même homme que dans son rêve.
Elle se donna une claque mentale. Magnifique ! En plus d’être totalement éprise de cet idiot de Salamander, elle fantasmait à présent très fortement sur lui ! « La faute à mes hormones, pensa-t-elle se cherchant des excuses, je n’y peux rien si je suis une ado de dix-sept ans normalement constituée ! »

En voyant la rubéfaction de son amie, Juvia lui demanda si elle n’avait pas de fièvre. Lucy émit un petit rire gêné et la rassura. Elle s’excusa de l’avoir réveillée et se recoucha, tournant le dos à la jeune femme pour qu’elle ne voie pas son trouble. Alors qu’elle tentait de chasser Natsu et ses prouesses oniriques de ses pensées, elle se rendit compte qu’elle serrait quelque chose dans sa main depuis son réveil. Elle desserra son poing, et l’amenant jusqu’à son visage, elle y vit l’écharpe du Dragon Slayer, qui embaumait l’odeur du jeune homme. Et voila ce qui était à l’origine de son rêve, pensa-t-elle. Elle referma les yeux en soupirant, repoussant l’idée de se débarrasser du vêtement et le gardant contre sa poitrine, loin de son nez. Alors qu’elle sombrait à nouveau dans un sommeil sans rêve cette fois, elle espéra vaguement avoir acquis, elle aussi, un pouvoir de préscience…



Poser un commentaire
Chapitres : 1 .2 .3 .4 .5 .6 .7 .8 .9 .10 .11 .12 .13 .14 .15 .16 .17 .18 .19 .20 .21 .22 .23 .24 .25 .26 .27 .28 .


Retour plan

 

Le réseau

Liste des catégroies
Angel Heart (4)
Angel Sanctuary (1)
Candy Candy (5)
Captain Tsubasa (7)
Card Captor Sakura (32)
Cat's Eye (4)
City Hunter (88)
Fly (1)
Fruits basket (30)
Fushigi Yugi (2)
Gundam Wing (8)
Lady Oscar (4)
Naruto (55)
Paradise Kiss (1)
Sailor Moon (34)
Slayers (2)
Tokyo Babylon (6)
Escaflowne (2)
Le voyage de Chihiro (2)
X-1999 (8)
Tsubasa Réservoir Chronicle (2)
Shaman King (3)
Gravitation (3)
Creamy Mami (1)
Saint Seiya (2)
Dragon Ball Z (9)
Dragon Ball (1)
Evangelion (1)
Bleach (7)
Utena (1)
I'll Generation Basket (1)
Eyeshield 21 (1)
Ranma 1/2 (3)
Bubblegum crisis (1)
Les mystérieuses cités d'or (1)
Red River (1)
Samouraï Deeper Kyo (3)
Nana (4)
Alice 19th (1)
Chobits (1)
Inuyasha (3)
Sous le signe des Mousquetaires (3)
St Seiya (2)
Death Note (2)
One Piece (13)
Fairy Tail (20)
Full Metal Alchemist (4)
Dengeki Daisy (2)
Yu-Gi-Oh! (5)
Maid-sama (1)
Hakuouki (1)
Black Butler (4)
Hunter X Hunter (2)
Les douze royaumes (1)
Garasu no Kamen (3)
Pokémon (1)
D.Gray-man (1)
Calendrier événements
Lundi 16 Juillet 2018

<< Juillet 2018 >>

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Sorties manga - News du site - Fanfictions - Mixte - Salons

Coup de coeur

Card Captor Sakura Clear Card Arc

Sakura revient !
En voilà une bonne nouvelle, notre petit chasseuse de carte fait son retour ! Suite (vu : 1148)

Japan Expo 2016

Japan Expo est LE rendez-vous des amoureux du Japon, nouveau rendez-vous du 7 juillet au 10 juillet 2016 Suite (vu : 3646)